L'Univers de Dune > Dune par B. Herbert & K.J. Anderson

Dune la genèse

<< < (4/5) > >>

Tof de Habbanya:
Ce qui m'a le plus interpellé, en lisant la Genèse, ce sont les batailles spatiales, des vaisseaux qui sillonnent l'espace en se tirant dessus (on a ça aussi parfois dans le Cycle des Maisons d'ailleurs, si je me rappelle bien), et avec les robots, on se croirait dans Battlestar Galactica. Dune ressemble plus à de la tragédie shakespearienne, et d'ailleurs aucune bataille n'est réellement ouvertement détaillée dans les romans de FH.

Anudar:
Après, ça dépend de ce que tu appelles "détaillée". La bataille finale entre les Fremen et les Sardaukar est un peu plus que suggérée, d'après moi, même s'il y a en effet un monde entre ça et les affrontements à la Star Wars que l'on trouve dans les pré-/sé-/inter-quelles.

Tof de Habbanya:
En fait, la bataille finale entre Fremen et Sardaukar me fait l'effet d'une vision d'ensemble, un panorama du point de vue de l'empereur. ça ressemble presque à un tableau. Ensuite, le combat s'engage au moment où un Sardaukar pousse l'empereur à l'abri, et rideau sur la scène.

Dans la Genèse et les Maisons, c'est très différent, on a de l'action pure, voire même des séquences faites pour en mettre plein la vue : je me rappelle d'une séquence où un vaisseau de la Guilde sort de l'espace replié  dans une caverne, sur Ix où chez les Tleilaxu, je ne sais plus trop.

Tof de Habbanya:
Sinon, d'un point de vue général, si on lit tout d'une traite de la Genèse au Triomphe de Dune, en passant par le Cycle de FH, on dirait que l'essentiel de l'histoire se base sur le combat de l'humanité contre les machines. ça commence par cette guerre contre Omnius et les cymeks avec la Genèse, et tout se termine par le retour d'Omnius. Du coup j'ai l'impression que le propos de FH a été détourné, ou déformé Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, que BH et KJA ont absorbé l'oeuvre de FH dans la leur.

Il Barone:
Bonjour

Dans la saga originale (au début) la guerre dans l'espace est quasiment impossible pour deux raisons :

     • Les boucliers empêchent toute forme d'agression (faisant exploser les agresseurs en même temps que les boucliers)
     • Les navigateurs de la guilde sont des ressources trop précieuses pour les risquer dans un conflit et les moyens de rétorsions de la guilde sont monstrueux (Il peuvent supprimer l'accès à l'espace et précipiter ainsi leur ennemis dans un obscurantisme total).

Les combat spatiaux sont donc de simples escarmouches entre vaisseaux trop petits (ou pas assez puissant) pour pouvoir embarquer un bouclier.

Cette situation change quelques siècle plus tard (à l'époque de Miles Teg) lorsque la guilde a perdu le monopole du transport spatial.

Ce concept de vaisseaux spatiaux énormes équipé de "mesures" et "contre-mesures" ne pouvant pas se battre avec des armes plus puissante qu'un lance pierre n'est pas spécifique à Frank Herbert.

Mais je pense que Franck s'est jeté sur de telles échappatoires (et le Jihad Butlerien) parce que son intérêt pour la #SF n'était pas l'étalage de technologie mais la place de l'homme dans l'univers. Les diverses possibilités d’évolution qui s'offrent à l'humanité.

Dans cette optique, la présence des robots (au début ou à la fin de l'histoire) est juste une anecdote mais en aucun cas un élément central de l'histoire. Brian Herbert et Kevin J. Anderson n'ont visiblement pas compris ce point dans l'oeuvre de Frank Herbert.

Dune n'est pas un "space opéra" !   

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique