Messages récents

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 10
71
Dune dans les Films, Jeux et autres... / Re : Re : Dune 2021 | Villeneuve contre la WB
« Dernier message par Otheym-al'fedaykin le septembre 21, 2021, 09:28:56 pm »
Je ne sais pas s'il aurait fallu que Legendary Pictures et Denis Villeneuve ne s'associe avec un autre studio que Warner par rapport à ce soucis. Le Dune de 1984 de David Lynch était distribué par Universal si je me rappelle bien non ? Mais on ne saura pas si cela serait mieux niveau résultat final ?

Universal qui est à l'origine de la version charcutée... d'après De Laurentiis.

De Laurentiis, le mogul.... se baisser devant Universal.
72
Si le film actuel est une expérience multi sensorielle réussie, il est d’un esthétisme froid, qui n’est pas pour rien  dans le manque d’émotion.

La saturation visuelle et sonore est épuisante et contribue à la fatigue ressentie par le spectateur dans le dernier tiers du film. C’est peut-être une question de génération.

On ne peut pas s’empêcher de comparer. J’ai revu le Dune de David Lynch et j’ai trouvé que les costumes étaient bien plus audacieux. Le kitsch ? Il y en avait 1984, mais bien futuriste . Si les effets spéciaux étaient ceux des jeux vidéos du XX ème siècle, ils ne manquaient pas de charme. Les images n’étaient pas réalistes mais discrètement oniriques ( Lynch). La musique de Brian Éno et l’introduction de l’histoire par la princesse IIrulan sont entrées dans la légende. Je préfère le pilote qui flotte dans le gaz orange à ces pilotes qui défilent avec un casque rempli de gaz orange etc…

Le kitsch il y en a aussi dans le film de 2020-2021 et c’est intéressant. Il est amusant de voir les commandes des ornicoptères sûrement trouvées chez un brocanteur et d’entendre le son des échanges radio aussi distordus que pendant la seconde guerre mondiale.

Il s’agit bien d’une fresque historique du futur.

Je pense que la froideur est du a plusieurs facteur cumulatifs :
- au style meme de Villeneuve
- a un style polissé a l'exces (absence de gore, de kitch, de nudité, de tout ce qui peu pimenté et deranger directement notre société). Tellement polissé qu'on ne risque meme pas de voir un téton pointer !!
- a une certaine froideur du livre

Quant a la musique epuisante : c'est normal ! on entend en permanence le meme motif musical ultra court. Plus meme qu'une musique d'ascenseur ! Ramené au nombre de notes c'est d'une rentabilité redoutable !
73
Ce qui serait, pour le coup, une très grave erreur d'adaptation à mon sens. Il existe une symétrie entre le personnage de Paul et celui de Feyd-Rautha, et oublier le deuxième déséquilibrerait l'ensemble. Je ne parviens pas à imaginer que Denis Villeneuve pourrait se planter sur ce point-là.

J'ai parlé de Piter, mais j'aurais pu tout aussi bien évoquer le Baron. Quand on voit le peu de place qu'il lui est attribué dans le film, on se dit que cette erreur (et le plantage qui va avec) est déjà très présente.

Faut arreter de paniquer !
Dune de Villeneuve n'est pas destiné exclusivement aux fans et je dirais qu'il est loin d'etre destiné aux fans ! vue la quantite de scenes et de dialogues supprimés. L'objectif premier est que ca fonctionne commercialement !
Au contraire je trouve l'absence de Feyd pertinente : Au vu de ce qu'il fait au debut du livre, il n'est pas indispensable au film premiere partie. Il a beau etre antagoniste, pour le grand public ca n'aurait eté qu'un acteur de plus et une complication supplementaire et des minutes de plus ...
Par ailleurs ca permet de garder une surprise pour la partie 2 car tout le monde va l'attendre. Commercialement c'est le meilleur choix.
Plusieurs acteurs ne seront plus présents dans la partie 2 donc on aura l'arrivé de Feyd, de l'empereur et de la princesse au moins. C'est de la gestion du personnel et on cherche a ménager le public en limitant la complexité. Pour le comte et sa dame je ne serais pas etonné qu'ils n'apparaissent pas du tout et qu'ils soient remplacés par Mohiam pour simplifier.
Je rajouterai pour ceux qui sont attaché au coté antagoniste entre Paul et Feyd que la partie 2 sera la partie de la montée en puissance des personnages : Paul en tant que chef des Fremen et prophete et Feyd en tant qu'héritier du Baron. On pourra alors mieux apprecier le parallele entre les deux personnages a ce moment là.

Villeneuve l'a bien dit que son film s'adressait aux néophytes, d'ailleurs je l'ai doublement précisé dans les commentaires de la critique du JDG : leurs avis sont vitaux pour voir si le film va marcher.

Et ce qui est génial, c'est que globalement, pas tous, mais globalement, beaucoup disent qu'ils vont le revoir pour mieux comprendre le film.
Donc des entrées en plus.

Mais le point qui me déçoit c'est qu'ils ont quand même du mal à tout assimiler, tout le monde a dit que c'était ultra dense malgré la simplification, là on peut dire que Villeneuve et ses co-scénaristes se sont plantés. Et sur ce point, je re cite la critique du JDG, Dune n'est pas Star wars ou LOTR, des trucs pour enfants. (on peut s'insurger sur le fait que LOTR soit assimilé à une histoire pour enfants) Je pensais que Games of Thrones avait déjà permis au public de se familiariser à des complots mais visiblement pas assez.

La série, on peut dire ce qu'on veut, mais elle a réussi à poser des bases plus claires.

Le problème de ce Dune 2021 c'est Warner.

Malgré sa simplification, quand on demande à un néophyte de raconter l'histoire, il se retrouve dans notre situation à essayer de tout raconter parce que les détails sont tellement importants, on peut quand même dire que Villeneuve ait quand même réussi son pari de retranscrire la complexité et qu'elle puisse être assimilable.

Si le film actuel est une expérience multi sensorielle réussie, il est d’un esthétisme froid, qui n’est pas pour rien  dans le manque d’émotion.

La saturation visuelle et sonore est épuisante et contribue à la fatigue ressentie par le spectateur dans le dernier tiers du film. C’est peut-être une question de génération.

On ne peut pas s’empêcher de comparer. J’ai revu le Dune de David Lynch et j’ai trouvé que les costumes étaient bien plus audacieux. Le kitsch ? Il y en avait 1984, mais bien futuriste . Si les effets spéciaux étaient ceux des jeux vidéos du XX ème siècle, ils ne manquaient pas de charme. Les images n’étaient pas réalistes mais discrètement oniriques ( Lynch). La musique de Brian Éno et l’introduction de l’histoire par la princesse IIrulan sont entrées dans la légende. Je préfère le pilote qui flotte dans le gaz orange à ces pilotes qui défilent avec un casque rempli de gaz orange etc…

Le kitsch il y en a aussi dans le film de 2020-2021 et c’est intéressant. Il est amusant de voir les commandes des ornicoptères sûrement trouvées chez un brocanteur et d’entendre le son des échanges radio aussi distordus que pendant la seconde guerre mondiale.

Il s’agit bien d’une fresque historique du futur.

Au risque de décevoir beaucoup, mais la meilleure adaptation de Dune ça reste la série. Elle est simple à comprendre sans qu'il y ait beaucoup de sacrifices, c'est tout ce qu'on demande.


En attendant la seconde partie pour savoir si le Dune de Villeneuve sera la meilleure ou pas, mais c'est bien parti pour.


A priori, je ne suis pas du genre à paniquer. Je me contente juste de l'existant. Celui-ci préfère jouer de la cornemuse ou ajouter des scènes très jolies, mais pas très utile à la narration que de faire une place au Baron, l'antagoniste de l'histoire (c'est nettement plus utile lorsque l'on travaille sa dramaturgie).

Pour l'absence de Feyd, même s'il n'est pas présent dans le premier film, je rejoins les inquiétudes de mon ami Anudar. Feyd n'a rien d'un figurant puisque c'est lui que l'on retrouve dans le climax final du roman. Comment respecter la matière originale sans lui donner vie à l'écran ? Alors que Villeneuve a réussi l'adaptation avec une sélection judicieuse des éléments présenté au public néophyte, pourquoi ferait-il l'impasse sur ce personnage très loin d'être secondaire ?

Même s'il a oublié en chemin les basiques de la valorisation des héros, l'opposition à une adversité en rapport avec le challenge auquel ils sont confrontés (dans le cas de DUNE pour Paul : devenir l'égal d'un dieu...) j'espère que Denis Villeneuve corrigera le tir dans le prochain film.

Note : L'adaptation de Villeneuve, même si elle est abordable par le grand public, n'est pas seulement faite pour lui. Le nombre de clin d’œil aux lecteurs du romans est impressionnant et représente de fait une partie non négligeable du budget consacré à cette adaptation. C'est à mon avis le tour de force réalisé par ce film. Plaire aux fans comme aux néophytes.

parlant de la cornemuse et malgré les protestations de Zouzou TOTALEMENT LEGITIMES., j'ai trouvé ça absolument génial. Ca apporte une véritable identité supplémentaires et l'entendre pendant l'attaque des harkonnens, ça donne envie de crier dans la salle "A l'attaque !"
74
Après avoir vu le nouveau Dune version 2021 samedi dernier, j'ai bien apprécié celle-ci. J'avais quelques craintes mais vite estompées. Concernant la fin de la Partie 1, je trouve qu'elle passe bien car parfois on coupe dans certains films pas au moment propice. J'espère que si il y a une Partie 2, elle sera encore plus intéressante durant la protection de l'Elu puis jusqu'à l'affrontement final contre les Harkonnen et les forces de Shaddam IV. J'espère qu'on verra aussi Feyd Rautha Harkonnen, L'Empereur Padishah Shaddam IV, Irulan et Le Comte Hasimir Fenring également.

Vu le nombre de persos complètement démolis, passés à la trappe ou sous exploités dans ce film, n'en demande pas trop pour la seconde partie. :transpi:
75
Dune par B. Herbert & K.J. Anderson / Re : The Lady of Caladan
« Dernier message par Anudar le septembre 21, 2021, 07:58:48 pm »
Reçu ce jour sur ma liseuse. Je devrais l'attaquer aussitôt que j'aurai terminé le second tome de La Belgariade. J'en parlerai sans doute ici mais pas sur mon blog, parce qu'il ne faut pas déconner non plus.
76
Si le film actuel est une expérience multi sensorielle réussie, il est d’un esthétisme froid, qui n’est pas pour rien  dans le manque d’émotion.

La saturation visuelle et sonore est épuisante et contribue à la fatigue ressentie par le spectateur dans le dernier tiers du film. C’est peut-être une question de génération.

On ne peut pas s’empêcher de comparer. J’ai revu le Dune de David Lynch et j’ai trouvé que les costumes étaient bien plus audacieux. Le kitsch ? Il y en avait 1984, mais bien futuriste . Si les effets spéciaux étaient ceux des jeux vidéos du XX ème siècle, ils ne manquaient pas de charme. Les images n’étaient pas réalistes mais discrètement oniriques ( Lynch). La musique de Brian Éno et l’introduction de l’histoire par la princesse IIrulan sont entrées dans la légende. Je préfère le pilote qui flotte dans le gaz orange à ces pilotes qui défilent avec un casque rempli de gaz orange etc…

Le kitsch il y en a aussi dans le film de 2020-2021 et c’est intéressant. Il est amusant de voir les commandes des ornicoptères sûrement trouvées chez un brocanteur et d’entendre le son des échanges radio aussi distordus que pendant la seconde guerre mondiale.

Il s’agit bien d’une fresque historique du futur.
77
A priori, je ne suis pas du genre à paniquer. Je me contente juste de l'existant. Celui-ci préfère jouer de la cornemuse ou ajouter des scènes très jolies, mais pas très utile à la narration que de faire une place au Baron, l'antagoniste de l'histoire (c'est nettement plus utile lorsque l'on travaille sa dramaturgie).

Pour l'absence de Feyd, même s'il n'est pas présent dans le premier film, je rejoins les inquiétudes de mon ami Anudar. Feyd n'a rien d'un figurant puisque c'est lui que l'on retrouve dans le climax final du roman. Comment respecter la matière originale sans lui donner vie à l'écran ? Alors que Villeneuve a réussi l'adaptation avec une sélection judicieuse des éléments présenté au public néophyte, pourquoi ferait-il l'impasse sur ce personnage très loin d'être secondaire ?

Même s'il a oublié en chemin les basiques de la valorisation des héros, l'opposition à une adversité en rapport avec le challenge auquel ils sont confrontés (dans le cas de DUNE pour Paul : devenir l'égal d'un dieu...) j'espère que Denis Villeneuve corrigera le tir dans le prochain film.

Note : L'adaptation de Villeneuve, même si elle est abordable par le grand public, n'est pas seulement faite pour lui. Le nombre de clin d’œil aux lecteurs du romans est impressionnant et représente de fait une partie non négligeable du budget consacré à cette adaptation. C'est à mon avis le tour de force réalisé par ce film. Plaire aux fans comme aux néophytes.
78
Je ne panique tout de même pas, je fais juste part de ma perplexité. Oui Feyd n'a pas beaucoup de temps fictionnel au début de Dune (il en a en fait assez peu) si l'on y réfléchit bien et l'idée selon laquelle cela aurait rajouté un acteur pour peu de choses n'est pas sotte. Ceci étant dit, des allusions à son existence auraient pu être faites au minimum (hypothèse du méchant "hors-champ"). Leur absence me semblent étonnantes voire un peu suspectes... mais ça, c'est le fan qui parle. Pour le néophyte, l'absence de Feyd ne gêne pas (encore). Je suis curieux de voir comment Villeneuve va raccorder les wagons quand il va le faire...
79
Ce qui serait, pour le coup, une très grave erreur d'adaptation à mon sens. Il existe une symétrie entre le personnage de Paul et celui de Feyd-Rautha, et oublier le deuxième déséquilibrerait l'ensemble. Je ne parviens pas à imaginer que Denis Villeneuve pourrait se planter sur ce point-là.

J'ai parlé de Piter, mais j'aurais pu tout aussi bien évoquer le Baron. Quand on voit le peu de place qu'il lui est attribué dans le film, on se dit que cette erreur (et le plantage qui va avec) est déjà très présente.

Faut arreter de paniquer !
Dune de Villeneuve n'est pas destiné exclusivement aux fans et je dirais qu'il est loin d'etre destiné aux fans ! vue la quantite de scenes et de dialogues supprimés. L'objectif premier est que ca fonctionne commercialement !
Au contraire je trouve l'absence de Feyd pertinente : Au vu de ce qu'il fait au debut du livre, il n'est pas indispensable au film premiere partie. Il a beau etre antagoniste, pour le grand public ca n'aurait eté qu'un acteur de plus et une complication supplementaire et des minutes de plus ...
Par ailleurs ca permet de garder une surprise pour la partie 2 car tout le monde va l'attendre. Commercialement c'est le meilleur choix.
Plusieurs acteurs ne seront plus présents dans la partie 2 donc on aura l'arrivé de Feyd, de l'empereur et de la princesse au moins. C'est de la gestion du personnel et on cherche a ménager le public en limitant la complexité. Pour le comte et sa dame je ne serais pas etonné qu'ils n'apparaissent pas du tout et qu'ils soient remplacés par Mohiam pour simplifier.
Je rajouterai pour ceux qui sont attaché au coté antagoniste entre Paul et Feyd que la partie 2 sera la partie de la montée en puissance des personnages : Paul en tant que chef des Fremen et prophete et Feyd en tant qu'héritier du Baron. On pourra alors mieux apprecier le parallele entre les deux personnages a ce moment là.
80
Ce qui serait, pour le coup, une très grave erreur d'adaptation à mon sens. Il existe une symétrie entre le personnage de Paul et celui de Feyd-Rautha, et oublier le deuxième déséquilibrerait l'ensemble. Je ne parviens pas à imaginer que Denis Villeneuve pourrait se planter sur ce point-là.

J'ai parlé de Piter, mais j'aurais pu tout aussi bien évoquer le Baron. Quand on voit le peu de place qu'il lui est attribué dans le film, on se dit que cette erreur (et le plantage qui va avec) est déjà très présente.
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 [8] 9 10