Auteur Sujet: Frank Herbert a été psychologue analytique jungien.  (Lu 151 fois)

Hors ligne Delta Pavonis

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 101
Frank Herbert a été psychologue analytique jungien.
« le: octobre 06, 2021, 06:19:25 pm »
Qu'a t'il retenu de cette courte pratique ?

L’inconscient collectif peut être imaginé comme une sorte d’océan commun à tous et à toutes, empli de symboles, de forces et d’archétypes en tous genre. On pourrait parler de l’inconscient collectif comme un véritable patrimoine psychique de l’humanité.
Jung dira : « Les instincts et les archétypes constituent l’ensemble de l’inconscient collectif. Je l’appelle « collectif » parce que, au contraire de l’inconscient personnel, il n’est pas fait de contenus individuels plus ou moins uniques ne se reproduisant pas, mais de contenus qui sont universels et qui apparaissent régulièrement ».

En creusant au coeur de cet inconscient collectif, on découvre l’existence :

1- des « archétypes » : Par exemple, l’archétype du Héros est commun a beaucoup de traditions, qu’elles soient mythologiques ou religieuses. Les formes «concrètes » telle que Hercule, Jésus, Sigfried, Moïse ou Ananda ne sont que les finalisations (adaptées à l’époque et à la civilisation) d’un noyau de signification invariable : la lutte pour parvenir à l’évolution ultime de l’homme, et toutes les qualités et vertus qui l’accompagnent (courage, détachement, compassion, partage, etc..).

2- des « complexes » qui sont pour Jung des sortes d’archétypes que l’on a soi-même personnalisés, rendu « siens », ceux-ci sont donc devenus des sous-personnalités faites d’idées et d’émotions.

Ainsi chaque individu serait influencé et même piloté à la fois par son Inconscient personnel lié à ses expériences de vie propre, mais également par la part d’inconscient Collectif et les archétypes présents dans sa psyché.

Le processus d’individuation est une transformation du sujet dans laquelle le champ de la conscience s’élargit progressivement pour englober une partie toujours plus importante de la psyché. Par degrés, l’inconscient devient conscient, et le sujet se déplace du Moi (centre de la Persona) vers le Soi (centre de l’Etre Total).
L’individuation est le chemin de la conscience et de la liberté, c’est l’exigence se faisant valoir à l’homme, lorsqu’il a établi sa place dans le monde : celle d’être vraiment lui-même, être ce qu’il est, tout ce qu’il est, et seulement ce qu’il est.
L’individuation est donc d’abord une démarche de connaissance de soi-même (comprendre le système que l’on est).
C’est ensuite une transformation personnelle (ré-agencer le système que l’on est), dans le but d’atteindre à la fois une libération (circulation d’énergie interne écologique), et une connexion plus authentique au Soi et à l’Univers (connexion écologique aux autres systèmes).

En ligne Il Barone

  • Équipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 826
  • Voir les plans dans les plans.
    • Le site du Baron^^
Re : Frank Herbert a été psychologue analytique jungien.
« Réponse #1 le: octobre 08, 2021, 11:47:25 am »
Merci pour cette information intéressante. Un sujet qui mérite réflexion.

Mis à part ceux qui faisaient des recherches sur le LSD, l'éveil à un "nouveau niveau de conscience" pour l'humanité était un thème récurent de la SF de l'age d'or. C'est même devenu un thème populaire auprès des adeptes de la mouvance hippie voire du grand public.

Par exemple "Le monde des Ã" d'Alfred Van Vogt basé sur les travaux d'Alfred Korzybski, imaginait que la sémantique générale permettait à son héros d’accéder à cette nouvelle conscience. L. Ron Hubbard, après avoir mis en avant ce type de héros dans ses œuvres de SF décide même de passer de la fiction à la réalité en écrivant "La Dianétique". Une méthode personnelle permettant à celui qui l'applique de s'élever

Enfin, il ne faut pas oublier l'impact de John W. Campbell le patron "d'Astounding Science-Fiction" ou "Analog Science Fiction and Science Fact". Il était totalement obnubilé par ce sujet et poussait les auteurs qui publiaient dans ses magazines à en parler. Dans la partie archive de "la route de Dune" on peut retrouver ses propos évoquant le personnage de Paul, ou il invitait Frank Herbert à réfléchir sur la toute puissance de son héros.

Je trouve l'approche de ce thème par Frank Herbert plus Darwinienne que Jungienne.

L'évolution de l'humanité est contrainte par les challenges et environnement de son époque (l'histoire, la structure sociale de l'empire et les planètes le composant) que par une démarche (même collective) de recherche intérieure (même inconsciente).

Par contre, sa description des "mémoires secondes" auxquelles son héros accède lors de la transe d'épice correspond effectivement à une réflexion telle que décrite ci-dessus par Delta Pavonis. L'accès à un inconscient collectif humain, à la fois très global et très personnel. Les Fremen possèdent même une version personnelle de cette expérience appelée Orgie Tau.

Détail amusant : Un adepte de Carl Gustav Jung est également cité par Clifford D Simak dans "Demain les chiens". Il parvient à faire comprendre à l'humanité combien une expérience de vie sur Jupiter peut se révéler désirable. Les chiens prennent le pouvoir sur terre après le départ des hommes pour Jupiter.       
« Modifié: octobre 08, 2021, 11:58:38 am par Il Barone »


L'administrateur, à créé ce forum pour éprouver le fidèle

Hors ligne Delta Pavonis

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 101
Re : Re : Frank Herbert a été psychologue analytique jungien.
« Réponse #2 le: octobre 08, 2021, 05:37:10 pm »
Citer

Je trouve l'approche de ce thème par Frank Herbert plus Darwinienne que Jungienne.

L'évolution de l'humanité est contrainte par les challenges et environnement de son époque (l'histoire, la structure sociale de l'empire et les planètes le composant) que par une démarche (même collective) de recherche intérieure (même inconsciente).   

Je partage évidemment ton point de vue. Comme l’écrit Fabrice Chemla « La diversité [est] la condition de la survie. Herbert affirmait lui-même que le thème principal du cycle de Dune était que les super-héros sont désastreux pour le genre humain […] Les héros sont difficiles, les super-héros catastrophiques. Les erreurs des des super-héros impliquent un trop grand nombre d’entre nous dans le désastre ». Les systèmes humains sont dangereux. (Pensons à la bureaucratie dénoncée dans les livres de FH et combattue par les Saboteurs du BuSab.).
« Modifié: octobre 08, 2021, 06:09:26 pm par Delta Pavonis »