Les Ateliers de la Communauté > Jeu de Rôle (2009)

Personnages - Projets de personnages

<< < (3/13) > >>

Anudar:
Eh bien, à mon tour... Notez bien que c'est mon premier essai en la matière. Si cela ne convient pas, merci de me le signaler pour que je réfléchisse à des adaptations.

Nom : S'tian (à prononcer "Estianne").
Genre : Masculin.
Âge : douze ou treize ans, pas plus.

Né sur Salusa Secundus, S'tian ne sait rien de sa famille, de laquelle il n'a hérité qu'une seule chose : un couteau forgé dans un métal noir inconnu sur Salusa Secundus. Il a passé les premières années de sa vie dans un clan de Sardaukar, destiné à devenir soldat de l'Empire. Il a reçu en conséquence une formation appropriée. Toutefois, percevant à son apparence physique différente de celle des jeunes Sardaukar qu'il n'était pas originaire de Salusa Secundus, il a développé le désir, peu à peu devenu obsession, de connaître sa propre histoire. Vers l'âge de dix ans, il a déserté de son clan adoptif, devenant ainsi un paria de l'Empire. Ses aptitudes à la survie et au combat lui ont permis de se dissimuler aux yeux de ses poursuivants pendant plusieurs mois avant de rallier un campement de contrebandiers qui ont accepté, en contrepartie de son aide dans un règlement de compte avec d'autres contrebandiers, de l'exfiltrer de Salusa Secundus. Ayant réussi la tâche périlleuse d'assassiner le leader contrebandier ennemi, S'tian a pu quitter la planète-prison. Il voyage depuis de monde en monde, devenant peu à peu un parfait petit assassin, aidé en cela par son apparence physique et ses traits : nul ne se méfie de lui avant qu'il ne soit trop tard. Son objectif principal, toutefois, reste de découvrir l'histoire de sa famille, et peut-être d'accomplir une vengeance familiale : pourquoi est-il arrivé sur Salusa Secundus ? Qui l'a condamné à ce sort avant même sa naissance et pourquoi ?

Petit pour son âge (d'où l'incertitude relative quant à celui-ci), S'tian a une peau très pâle qui indique une ascendance provenant d'un monde nuageux. Ses longues années de vie sur Salusa Secundus l'ont endurci et il est capable de survivre à peu près n'importe où bien qu'il n'en ait pas l'air à première vue. Il n'a pas encore atteint sa force d'adulte, cependant, ses aptitudes au combat au couteau et sa rapidité surprenante lui permettent de surpasser certains Sardaukar en combat singulier. Pour accomplir ses missions d'assassin mercenaire, il a recours volontiers :
-Aux tactiques d'infiltration. S'tian sait très bien se dissimuler, en particulier la nuit.
-Au poison. Ses vêtements sont munis d'un dispositif lui permettant de faire sortir des aiguilles empoisonnées détachables mais qu'il peut aussi utiliser par contact pendant un corps à corps.
-Au tir à distance. Il sait utiliser à peu près n'importe quel fusil, sauf si celui-ci serait trop lourd pour qu'il le manipule. Sur Salusa Secundus, il a commencé une formation de tireur d'élite.

S'tian est habitué aux rapports sociaux durs et très hiérarchisés des clans Sardaukar. Il a donc parfois des réactions surprenantes lors des situations qui lui sont étrangères. Cependant, ses aptitudes à l'infiltration lui permettent de s'intégrer à presque n'importe quel groupe. Ses talents d'assassin commencent à lui valoir une réputation encore modeste mais grandissante qui pourrait attirer l'attention des chasseurs Sardaukar toujours à sa recherche. Les proches de certaines de ses victimes ont sans doute payé des assassins pour obtenir sa tête. Pour ces raisons, S'tian apprécierait de quitter au moins pour un temps le métier de mercenaire pour entrer au service d'une Maison lui accordant une sécurité plus grande.

Aptitudes :
Force : 4 (il est encore jeune).
Endurance : 7 (il a survécu à Salusa Secundus).
Combat : 10 (il a subi une partie de la formation des Sardaukar).
Volonté : 14 (il ne renonce jamais).

Formation à la survie : 30 (né sur Salusa Secundus).
Formation au combat : 20 (a grandi parmi les enfants Sardaukar).
Prescience partielle : 15 (a parfois des rêves prémonitoires).

ionah:
Ah, j'espère qu'il n'est pas trop tard :
 - nom du personnage : Elwood Belfersey , "Belf"
 - prothèse (dont je parlais plutôt) : porte des yeux mécaniques (accident de brûleur de pierre)
 - obsession : recherche à acquérir une dent véritable de Faiseur.

Arvelt:

Bien tout ça, ça bouge.

Ghani quand t'as le tps, je lirai des details avec impatience, l'idée est bonne. et tinquiete pas pour l'endroit, on commencera sur Arrakis. P-e la petite apprentie sayyadina aura-t-elle pris la poudre s'escampette se refugiant parmi le peuple des creux et des sillons. (ce faisant je t'offre un secret à 5 points : si tu trahis l'existence des sietch tu es bonne pour l'amtal ;))

Ionah pas mal du tout. consacre p-e un peu plus de points aux caract. Lucy va interpreter un type qui pour depasser des capacités naturelles moins favorisées s'est acharné à se former au meilleur niveau possible.
Ton personnage lui peut être dans une optique différente : une longue expérience et des attributs déclinants...là je ne dis rien. sauf que 3 et 4 c fort fort declinant.

J'en profite pour vous signaler que dans mon idée la plupart des gens "d'action" ont deux 10 et deux 15 dans leurs caract, le reste en formation. les petites gens evidemment sont construit différemments hein.

Je continue : Je peux considerer que le fait davoir des yeux metalliques est un desavantage à 5 points, etant donné que cette technologie reste mal vue (hi hi hi hiiii! je me gausse de ma propre blague). Les "troubles du comportement" de ton perso, l'obsession et les insomnie hors voyage pourraient te rapporter elles aussi qq points (5 aussi, sauf si tu veux vraiment une obsession forte...incoercible même). Cette obession de dent de faiseur explique d'ailleurs ta présence sur Arrakis pour le début de la campagne :) bien vu hein ?
Pour tes points en formation sukh ou scientos...pq pas un peu des deux, pour coller avec l'optique "a voyagé bcp, touché un peu à tout" ?

Anudar now : Pas de pbl pour moi avec le fait de jouer un "petit garçon" ;), jaime bien le coup de la famille d'on ne sait où qui ne laisse à son pauvre enfant qu'un unique souvenir. Ta version de Salusa est p-e un peu Juniorienne, mais c'est pas tres grave, disons que t'etais dans une région calme ;). si je peux me permettre une remarque cependant ton jeune age m'embete un peu pour un mec qui serait deja recherch" pour plein d'assassinats dans l'univers. de même le fait qu'il veuille dejà se ranger... à mon avis pour être un peu plus cohérent il faudrait soit lui ajouter qq années, soit revoir un peu sa réputation à la baisse, et interpreter sa volonté de securité différement, plus centré sur la crainte de représaille des contrebandiers ou simplement sur un besoin infantile de protection...je sais pas hein je reflechis par écrit là...

Pour les caract, même remarque que plus haut, mais ça peut aller avec l'âge donc...:)

Je te propose 10 points pour le désavantage "apprenti sardaukar déserteur" (qui recouvre le fait d'etre p-e pourchassé par les contreb dont tu as descendu le chef).

et ton post me fait penser que je devrais p-e ajouter dans la liste des formations un truc du genre "assassinat"... je vais y reflechir aussi...

à vos réactions, mais je pense que les premiers personnages seront bientot postables definitivement :)

Anudar:
Merci pour tes avis, comme c'est la première fois que je me lance dans ce genre d'activité, je les trouve précieux :).
Pour Salusa Secundus, comme on n'en voit presque rien dans le canon, je reconnais que ma vision provient de la DE et aux produits de BH&KJA. J'espère qu'on pourra s'en satisfaire ?
J'y ai encore un peu réfléchi depuis mais j'attendais quelques réactions pour préciser mes pensées. Je tiens assez à l'âge du personnage car j'ai envie de lui faire jouer un jeu des apparences. Disons donc que sa réputation n'est pas encore si développée que ça, et qu'il n'a, en dehors du premier assassinat, qu'un petit nombre de contrats réalisés dans son CV. Ce qui est suffisant pour s'attirer l'inimitié du groupe de contrebandiers dont il a éliminé le leader... et sans doute pour attirer l'attention des Sardaukar, puisque l'Empire se doit d'être au courant de presque tout. Pour justifier ce besoin de rejoindre une Maison, peut-être pourrait-on invoquer un contrat qui aurait mal tourné, lui mettant à dos un employeur et orientant un peu plus ses poursuivants sur ses traces...
Que faire de ces dix points ? Dois-je les déduire de mon score total ou bien les ajouter à celui-ci ?

ionah:
donc j'ajuste

Force : 6
Endurance : 6
Combat : 11
Volonté : 17

formation Mentat : 10
formation artistique: 10
formation commerce : 30
formation scientifique : 10


sinon même question, à quoi servent ces points de désavantage ?

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique