Autres > Revues de presse

[Blog de Médiapart] [ Woke] Dune dénoncé

(1/2) > >>

Delta Pavonis:
« Dune montagne de stéréotypes»

Ce à quoi je réponds comme le peintre bien connu :

« Le regard file comme le ver à soie, si bien qu’en un instant on est privé de toute vue »,

https://blogs.mediapart.fr/geographies-en-mouvement/blog/250921/dune-montagne-de-stereotypes

Anudar:
Que dire... cet article mériterait une critique point par point mais je n'ai en ce moment ni le temps de le faire ni même de le lire en détail.

Faire dire à Dune des choses qu'il ne dit pas me paraît toujours problématique. Frank Herbert n'était pas un gauchiste, je suis le premier à le dire, et pourtant il me semble qu'il y a mieux à dire de Dune que d'en produire une critique pour le coup... essentialiste.

Si j'avais envie d'être méchant je dirais que cet article est une occasion pour ses auteurs de surfer sur un buzz afin de développer leurs idées. Cet angle d'attaque n'est d'ailleurs pas récent : dès le printemps 2020 et la sortie des premières photos du film on a vu fleurir des articles dans la blogosphère anglophone qui reprochaient à Dune un certain côté réac'.

Elgg:
J'avoue que j'ai du mal à saisir le pourquoi de cet article...

--- Citer ---À l’instar de son modèle, le film se révèle surtout un amoncèlement de stéréotypes sur la race et le genre.
--- Fin de citation ---

Déjà dans le paragraphe d'intro de l'article il y a cette phrase qui me paraît problématique. En effet, je ne trouve pas du tout que le modèle (le livre donc) soit un amoncèlement de stéréotypes sur la race et le genre. Ca me semble être une attaque fourbe et malhonnête.


--- Citer ---les Fremen sont superstitieux, crachent par terre pour dire bonjour, sont des combattants courageux et redoutables, organisent des combats à mort pour un oui ou pour un non et ne plaisantent pas avec leur code de l’honneur.
--- Fin de citation ---

Comme quoi Villeneuve est complètement passé à côté de sa présentation des Fremen et de leur culture. Et/ou de l'importance de l'eau sur Arrakis et/ou du côté caniculaire d'Arrakis.
Car pour résumer les Fremen à des barbares qui crachent par terre pour dire bonjour, il faut vraiment être passé à côté du bouquin. Il me semble au contraire que Frank Herbert en fait une peuplade à la pointe de la technologie pour tout ce qui est récupération et valorisation de l'eau.
Certes le glaviot de Stilgar dans le film de Villeneuve arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, mais il me semble que Duncan Momoa clarifie la situation de façon assez efficace...


--- Citer ---Dans un mélange de condescendance, de fascination et d’attirance à connotation sexuelle, les Fremen sont un cas d’école du regard de l’Occident sur des peuples colonisés, réduits au rang de curiosités et auxquels on concède quelques qualités venant confirmer leur irréductible infériorité.
--- Fin de citation ---
Irréductible infériorité ? Eux qui vont déferler sur l'Empire et en prendre possession pour Muad'Dib ?


--- Citer ---À côté de cette collection de stéréotypes masculins, on a trop des doigts d’une main pour compter les femmes capables d’autre chose que passer la serpillère.
--- Fin de citation ---
C'est vraiment avoir fait l'impasse sur la lecture que de dire ça. C'est juste inexact.
Dans le film de Villeneuve je ne pense pas que la complexité de l'oeuvre et des personnages transparaisse à leur plein potentiel, mais bon, c'est un peu forcé comme critique, surtout que la fin du paragraphe  souligne bien que l'auteur (de l'article) critique le livre comme le film :

--- Citer ---le choix de Villeneuve de féminiser le rôle de Liet Kynes, allié éphémère de Paul, n’y change pas grand-chose.
--- Fin de citation ---


--- Citer ---ce sous-texte réactionnaire mêlant attirance pour les grands leaders, fascination pour la violence armée et vision racialiste et genrée du monde ne passe pas inaperçu
--- Fin de citation ---
Réactionnaire ? Je ne sais pas.
Mais le danger des leaders, n'était-ce pas la clef de voute de l'histoire ? Alors critiquer ça, n'est-ce pas être passé à côté de l'histoire ?
Vision racialiste ? Au contraire ne serait-ce pas une critique du colonialisme ?
Vision genrée ? Je ne sais pas, mais je ne suis pas fan de ce genre de discours qui tend à toujours vouloir tout lisser. Effectivement, et comme spécifié dans le titre du sujet, l'auteur semble vouloir surfer sur le wokisme ambiant (dont je ne suis pas fan).

Je suis presque déçu de ne pas avoir un comparatif plus détaillé film/roman dans l'article. De la part de Mediapart, n'aurait-on pas pu s'attendre à mieux ?

Il Barone:
Mon dieu...

Il n'y a point d'individu plus aveugle que ceux qui ne veulent pas voir.

Surtout ceux qui pensent détenir une vision de notre monde plus précise que celle du commun.

Comment peut-on être une telle parodie de ce que l'on combat publiquement. Polarisé sur un point de vue bouffi de certitudes, fermé à la différence de point de vue, imposant une révision de la culture et l'histoire, réfutant la multiplicité des opinions et la possibilité pour l'humain de faire des erreurs...

Cet individu qui se présente comme éveillé dans un monde qui dors, n'est il pas plus intolérant que l’intolérance elle-même ?

Anudar:
Déjà, dire que "les Fremen crachent par terre pour dire bonjour" témoigne d'une grave méconnaissance de l'oeuvre et de ses concepts. A partir de là, il est tentant de dire que cet article repose surtout sur la méconnaissance de Dune. Pareil pour le côté "attirance pour les grands leaders". Frank Herbert a écrit un roman sur le danger de donner sa confiance à des leaders charismatiques : le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument.

Merci pour ces citations que j'imagine non partiales, Elgg... elles appuient ma perception de la chose. Cet article a probablement pour fonction de détourner une partie du buzz dunien au profit de ses auteurs... et c'est bien dommage, car la géographie humaine et physique dans Dune est un très beau sujet que des universitaires tels que les auteurs de cet article auraient pu approcher d'une façon pertinente.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique