Auteur Sujet: Etude comparée de deux grands auteurs  (Lu 1953 fois)

Al_Dakhil

  • Invité
Etude comparée de deux grands auteurs
« le: décembre 28, 2005, 06:15:25 pm »
Selon vous, quels sont les points communs et les divergences entre l'oeuvre de Herbert dans la série Dune et celle d'Asimov dans les Fondations.

Qu'estce qu'il ya de compatible dans les deux empires galactiques ?

Dans la société.

Sont-cedeux univers incompatibles et totallement séparés ou bien y a t-il des  passerelles possibles.

A vos plumes , réponses argumentées je vous en suplie !!!

Hors ligne Tentaal

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 852
Etude comparée de deux grands auteurs
« Réponse #1 le: décembre 28, 2005, 06:49:55 pm »
Aucun idée. Je n'ai pas lu ces livres. Peut-être pourrais-tu commencer par donner un élément de réponse qui pourrait motiver les lecteurs potentiels que nous sommes?
On raconte que les Fremen, lorsqu'ils marchaient sur de l'épice, disaient que cela portait chance. On se demande d'où ils tenaient ça!"

Al_Dakhil

  • Invité
Etude comparée de deux grands auteurs
« Réponse #2 le: décembre 28, 2005, 08:07:52 pm »
Difficile de répondre si l'on a pas lu ces deux cycles d'oeuvres majeures dans la SF.
C'est de l'analyse comparée.

Si tu n'as pas lu en temps que fan de SF la trilogie des Fondations c'est impossible d'en parler et de comparer

spannungsbogen

  • Invité
Etude comparée de deux grands auteurs
« Réponse #3 le: décembre 28, 2005, 08:35:25 pm »
ça fait tres longtemps que j'ai pas lu le cycle de fondation. de mémoire.

points communs :
manipulation des masses (psychohistoire d'un coté, missonaria protectiva de l'autre)
prédictions sur l'avenir (toujours psychohistoire d'un coté, prescience de l'autre)
un être capable d'influencer l'avenir (le mulet d'un coté, le tyran de l'autre)
le désir d'utiliser les capacités humaines plutot que de se fier aux machines (seconde fondation d'un coté, mentats de l'autre)
une sorte de sentier d'or dans les deux cas (qui consiste juste à limiter la durée de la période barbare, dans Fondation)
la terre est morte ou tout comme.
pas de méchants ET (quoique la fin du cycle de fondation laisse un gros doute en suspens)

peut etre d'autres points communs (je ne me rappelle plus comment les robots s'inscrivent dans le cycle)

sinon, bcp de différences. Fondation n'a rien d'une tragédie grecque. Pas de profondes réflexions philosophiques, politiques, économiques, ...
Réflexion il y a, mais c'est léger.Asimov pense trop, bcp trop. L'action manque de vie. Mais tout ça s'apparente au style de l'écrivain.

concernant l'histoire en elle même, bah, pas de politique ni de fanatisme chez Asimov. pas autant de groupes, et partant, moins de protagonistes.
Les protagonistes du groupe sont presque des caricatures de celui-ci. peu de place pour exprimer le regard de l'individu sur le groupe.


Puisque que tu poses la question, je suppose que tu as les deux cycles assez en tête. Peux-tu me corriger sur les erreurs inhérentes à mon manque de mémoire ?

Al_Dakhil

  • Invité
Etude comparée de deux grands auteurs
« Réponse #4 le: décembre 30, 2005, 04:32:33 pm »
Je rajouterais et cela rejoint la discussion sur la stabilité de l'univers Dune, la galaxie pensée par Asimov est beaucoup plus mouvante et évolutive à cause de la quantité de mondes peuplés.

Je dirais aussi que l'Empire Galactique d'Asimov est inspiré des empires Romains et Byzantins donc occidentaux alors que celui de Dune me paraît plus oriental et féodal.

Le monde d'simo n'exclut pas dans la variété des mondesprésents celui de Dune, la réciproque n'est pas vraie.

Ce qui differe aussi c'est les chronologies. Elles sembles incompatibles et dans l'univers d'asimov les hommes n'ont pas connaisssance de leur passé jusqu'àl'origine terrienne.