Auteur Sujet: Pour ou contre Léto II ?  (Lu 27200 fois)

Hors ligne Batigh

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 250
Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #120 le: septembre 14, 2006, 11:35:01 pm »
La longévité du vieux ver n'est pas un point si déterminant, Waff et d'autres grands maîtres Tleilaxu ont vécu bien plus longtemps que lui. 3500 ans, un p'tit jeunot ce Leto.

Leto II est surtout là pour nous pousser à le mettre dehors. Si Moneo le déçoit tellement, c'est parce qu'il le vénère, et pire que ça : qu'il lui fait confiance. Surveillons nos dirigeants !

Leto II = "Plus jamais ça"
Il est alors assez facile de faire le parallèle avec nos propres erreurs (extrémismes, cynismes et autres certitudes)

Ce danger plus grand était inévitable, l'humanité avant Leto II étant trop vulnérable au changement. Identifier cette menace n'a pas tellement d'importance (ou alors Leto II a vu Brian dans ses visions :ace_zx11shocked: )

Si un Leto II prend forme par chez nous, j'espère bien que nous serons nombreux à le combattre :ace_AR15firing:
L'affronter, c'est se rapprocher de lui, le comprendre, le détruire en retenant sa leçon sur nous-même.
Frank Herbert nous montre, d'un doigt dunien, tout un univers de pensées. L'idiot, ne regardant que le doigt, retrouve Dune avec plaisir et curiosité quand Brian Herbert, mimant grossièrement le geste de son père, nous montre son cul.

Hors ligne Leto

  • Équipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 2226
    • De Dune A Rakis
Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #121 le: septembre 15, 2006, 08:58:05 am »
Un élément me paraît intéressant dans cette réflexion : c'est l'attitude de Ghanima.
Souvenez-vous à la fin des Enfants, elle dit à Farad'n que Leto est aux manettes car "il a toujours été le plus fort".
On peut donc en déduire que Ghanima, tout comme Paul, trouve le tribut du sentier d'Or trop lourd (ou alors le but non justifié pour de tels sacrifices) ou alors, elle ne se sent pas capables de le faire.
Pour que ces deux persos (Paul & Ghani) soient si réticents, le sentier d'Or doit être franchement "limite". M'est d'avis que Harum (qui "possède" Leto) n'est pas pour rien dans le choix de celui-ci de se vermiformer : il s'en fout, Harum, puisqu'il n'a plus d'enveloppe charnelle....
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein

Hors ligne ionah

  • Monkey Ier
  • Équipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 2460
  • you love the monkey
    • Spice Must Flow !
Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #122 le: septembre 15, 2006, 09:08:28 am »
"Inévitablement, le problème du commandement se pose en ces termes : qui jouera le rôle de Dieu ?"
Muad'Dib, Extrait de l'Histoire Orale

si les fins justifient les moyens, alors qui nous dictera les fins ? :D

relativement à la position de Siona, la Dispersion a beau pourvoir avoir lieu, la constatation de l'événement reste anachronique. elle ne croit pas en les moyens, et combat Leto II, mais lorsqu'elle aussi est initiée et recoit la "vision".

Leto II "élimine" aussi les activistes qui s'opposent à son oeuvre, à ces historiens qui ennoncent des "mensonges"

car, aprés tout, qui nous dit pas que Hitler n'a pas vu un plus grand danger, mais que, simplement, par manque de moyens il ne put mettre son plan en oeuvre ? a posteriori ne dirait on pas : "oui le problème Juif a été réglé" donc les fins justifient les moyens ? :D

brrrrrrr, j'en ai froid dans le dos !! :D

mom bien sûr mon propo n'est pas de dire que Hitler = Leto II, je cherche juste à pointer du doigt, le fait que dans le mythe du "despote éclairé" il y a toujours quelquechose de tendancieux.
chez certains leaders, c'est la certitude de mieux savoir (une certaine préscience) qui les poussent à l'acte,
et chez Leto II il s'agit entre autre de cette obscénité tautologique que de dire : "oui, je suis un mal nécessaire".

(je posterai un article de l'encyclo cet aprem qui traite d'un Duncan et de sa théorie médicale sur l'état psychique de Leto II)

Hors ligne Irene Corso

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 140
    • http://www.capitanalatriste.com/
Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #123 le: septembre 15, 2006, 11:38:05 am »
Citation de: "Miles Teg";p="47897"
[HS On] : NONNNNNNNN 3500 ans de Brian.....NONNNNNNNNNNNNNNNNN !!!!! [HS Off]


Qui sait peut-etre que nous en ressortirions 'eclaires'?
Ionah, j'aime bien ton point sur le fait que le bienfait d'un mal ne se mesure jamais a l'aune de l'epoque souffrant la tyrannie, mais a celle de la period qui suit, quand les soi-disants benefices se manifestent, apres quelques correctifs serieux.
 
Il en effet facile de pretendre agir pour le bien des autres, mais qu'en est-il en realite? A ceux qui connaissent, pensons a l'episode de la modernisation urbanistique de Bruxelles, ou bien Paris et Barcelone avec ces grandes avenues rectilignes pour sauver de la salete, de l'insalubrite citadine, des crimes des petits coins par les mechants ouvriers socialistes et pauvres? Maintenant nous les aimons et pas du tout ces grandes avenues: on les admire a New york, mais on est bien de retrouver des petits coins plus humains (vieux quartier des Marolles contre les avenues a Bruxelles; Gracia contre Eixample a Barcelone; pour Paris je vous laisse dire  :mrgreen: ). L'histoire humaine est faite de ces periodes de renovation pour le bien de tous, qui bien souvent sont suivies de desastres, ou de succes..... mais comme nous sommes humains tout ca est bien imprevisible, et hors de notre controle, et heureusement car c'est plus drole  :mrgreen:  :mrgreen:
"Destiny is usually just around the corner. Like a thief, a hooker , or a lottery vendor: its three most common personnifications. What destiny does not do is home visits. You have to go for it yourself."

Hors ligne Bijazz

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 17
Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #124 le: septembre 22, 2006, 08:12:49 pm »
Voila le problème de Leto II se situe là , il a vu l'imprévisible , comment voulez vous expliquez à l'univers tout entier que vous avez vu la fin du monde ?
Forcément les gens vous prendront pour un fou , d'autre vous glorifieront , et c'est ce qui s'est passé lors du règne de Leto II . Même si les parametres ne sont pas si simple , puisque Leto II à creer sa propre religion .

Leto II est considéré comme un Tyran car il a imposé la paix à tout l'empire et à limité les libertés individuelles .

Cependant c'était pour le bien de l'humanité , il a sauvé des humains qui le haissait et malgrès des Hommes qui voulait la guerre alors qu'ils avaient la paix ; Leto II n'a jamais perdu sa foi pour l'Homme.
Donc pour moi je suis "pour"
C'est comme Degaulle qui a du mentir en disant que tous les francais avaient resisté pour éviter la guerre civile .
Leto II a lui accepté une terrible mutation pour sauver l'humanité , même s'il avait parfaitement conscience que la période qui le suivrai serait terrible pour l'Homme . Mais après la perte du pouvoir , forcément tout le monde le recherche ...

Donc merci Leto II ,  :mdr:  :ace_tracker:
a croyance peut etre manipulée . Seul le savoir est dangereux .

Hors ligne Fedaykin

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 82
    • Golden Boy
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #125 le: mai 29, 2007, 11:00:29 pm »
déterrement de sujets...
suite à mon année passée en histoire, j'ai eu une petite remarque à ce sujet. Herbert a su aussi utiliser l'histoire de l'homme (de manière moindre par rapport à Asimov avec Fondation) pour Dune, et avec Leto II j'ai vu en lui un nouveau Auguste. Leto en tant que sauveur de l'humanité et Auguste en tant que sauveur de la société romaine, il accapara tous les pouvoirs pour instaurer une paix que les romains désiraient depuis fort longtemps (le règne d'Auguste arrive après plus de 40 ans de guerre civile, conflits massacres etc.). C'est pour cela que l'on peut faire un parallèle avec Leto et son sentier d'or.
Penser est une éjaculation intellectuelle, ne vous privez surtout pas...
"Toute pensée est antropomorphique"   Albert Camus

spannungsbogen

  • Invité
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #126 le: mai 30, 2007, 09:48:58 am »
bon, puisqu'il est déterré, je voulais répondre au comparatif entre Leto et Hitler fait par Ionah.

La différence fondamentale entre les deux se situent dans la maniere de résoudre le probleme.

Les juifs vont provoquer la fin de l'humanité ? Hitler supprime les juifs. la menace est écartée, mais les circonstance pourraient se reproduire plus tard.

Le choix de Leto, c'est la coexistence. Il faut fournir une leçon à l'humanité qui lui permette d'éviter celà. Il faut modifier certains comportements. Ainsi l'humanité juive pourra subsister comme toutes les autres. Ainsi, les circonstances ne pourront pas reproduire une telle menace plus tard.

Hors ligne Irene Corso

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 140
    • http://www.capitanalatriste.com/
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #127 le: mai 30, 2007, 12:03:40 pm »
Suite a ma relecture en cours des Enfants de Dune, la question qui me turlupine a plus a voir a comment on en arrive a Leto (qui est a l'epoque des Enfants juste un gamin doue qui s'amuse a imiter son papa et a observer les adultes jouer a la politique) decidant le Sentier d'Or.

Dans ma premiere lecture, mon idee etait que Leto s'engageait dans cette voie dans une fin d'achevement de l'humanite. Dans cette lecture, Leto me parait plus comme agissant d'une maniere egoiste, comme un gosse qui s'engage dans une voie de survie animale, et tentant de sauver sa soeur dans le processus. Je m'explique:
- Il voit la destruction de son pere due a son refus de s'engager dans le Sentier d'or --- et le fait que les ingredients a ce Sentier sont toujours presents dans l'empire post Shaddam et Paul (en fait en croissance du au depart de Paul de s'engager dans ce choix)..... ccl: le Sentier d'Or doit etre engage ou il n'y aura pas survie au Sentier d'Or
- Il voit, a observer Alia, comment lui et Ghani, si ils ne negocient par leurs personnalites avec leurs memoires ancestrales (specialement celles de leurs parents), sont en risque de devenir des abominations plus que nefastes pour ceux qu'ils aiment --- dans ce cas Stilgar et Irulan en particulier. ccl: les memoires ancestrales ne doivent pas etre craintes (le message de la Litanie de la Peur), ce qui etait paradoxalement l'attitude standard des BG et des Fremen, dont Jessica (elle s'en mord les doigts a voir Alia), mais approchees. Une bonne approche, et un choix de collaboration avec le bon ancetre fait moins de mal qu'un choix circonstanciel inopportun avec un ancetre nefaste (Baron Harkonnen). Maintenant ce choix doit estre fait par le plus fort -- ce que Ghani explique a Faradn -- car un element faible et la collaboration avec les memoires ancestrales devient possession a part entiere. D'ou le lock up de Ghani. Et le depart au desert et la decision de passer par l'agonier de l'epice.

Ces deux decisions engagent le Sentier d'Or: Leto est devenu ver et indestructible, et guide par un ancetre suffisamment lointain dans son passe que pour ne pas etre guide par les recentes haines familiales. Mais Leto reste Leto, et Ghani sa soeur, sans inceste, ce qui etait une de leurs craintes.

"Destiny is usually just around the corner. Like a thief, a hooker , or a lottery vendor: its three most common personnifications. What destiny does not do is home visits. You have to go for it yourself."

Hors ligne Seti

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 371
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #128 le: juin 06, 2007, 09:03:04 pm »
Je vais certainement faire crier beaucoup de monde mais je ne saisis pas le but de Leto II (ou plutôt de F. Herbert) dans l'EDdD...

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • Équipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 1780
    • La Grande Bibliothèque d'Anudar
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #129 le: juin 07, 2007, 12:14:00 am »
Leto II prétend devoir contraindre l'espèce humaine selon un plan, le Sentier d'Or, afin d'assurer sa survie.
Le Sentier d'Or repose sur deux piliers majeurs :
1°) Un programme de sélection génétique, dont l'un (le ?) but consiste à engendrer une lignée d'êtres invisibles aux yeux des prescients (qu'ils soient des Navigateurs de la Guilde ou bien des KH potentiels).
2°) Une modification profonde des structures politiques, sociales, religieuses et intellectuelles qui formalisent les relations humaines, à travers l'implantation de puissantes inhibitions de nature religieuse (les BG font référence, dans les HdD, à une "bombe à retardement" qui serait enfouie dans la conscience de groupe humaine).
Le Sentier d'Or est ainsi censé empêcher l'espèce humaine de tomber sous la coupe d'un nouveau Messie ou nouvel Empereur-Dieu, puisqu'il garantit d'une part qu'il y aura toujours un groupe d'être humains dont les actions seront invisibles à l'oeil intérieur d'un prescient, sans qu'ils aient pour cela l'obligation de se mettre sous la protection d'un autre prescient (comme le font les comploteurs au début du MdD : c'est le rôle principal d'Edric dans la conspiration contre Muad'Dib), et d'autre part que l'empreinte vivace du précédent Empereur-Dieu perturbera beaucoup l'installation d'une nouvelle croyance dirigée par un KH (analogie du gom jabbar : l'espèce humaine s'est débarrassée d'un premier prédateur, elle sera sur ses gardes si un second prédateur se manifeste).

Contradictions :
-Flou artistique : Leto II postule la nécessité du Sentier d'Or à partir d'une vision qu'il a été le seul à observer (ainsi que Paul, peut-être, mais sa clarté d'esprit n'est pas garantie dans les EdD lorsqu'il en discute avec son fils, et il ne l'évoque jamais avant). Au contraire du Jihad Butlérien, qui fonde une philosophie politique des plus humanistes dans ses formes ("l'Homme ne peut être remplacé"), la religion du Sentier d'Or implante des inhibitions bien plus vagues (est-ce : "l'Homme doit chercher sa survie avant toute autre chose" ? ou bien est-ce : "l'Homme doit se répandre dans les vastes univers qui lui sont accessibles" ?). C'est un fait que FH nous laisse dans l'ignorance la plus totale sur les intentions réelles de Leto II.
-Manque d'efficacité : la Grande Convention a joué un rôle d'encadrement pendant dix mille ans. Leto II lui-même a joué ce rôle pendant trois mille cinq cents ans. Le Sentier d'Or garantit une certaine paix pendant environ mille cinq cents ans, jusqu'à l'arrivée des HM et un déferlement de violence sans précédent (on parle d'annihilation de mondes entiers, ce qui ne s'était jamais vu auparavant dans Dune). Il génère un pouvoir matriarcal d'une violence inouïe, celui des HM, dont les capacités d'asservissement sexuel risquent sans doute de conduire l'espèce humaine au bord de l'extinction.
-Paradoxe : les HM semblent pourchassées par un ennemi capable de créer des germes pathogènes mortels (d'où l'intérêt des HM pour les talents BG de maîtrise des systèmes immunitaires) mais aussi de réaliser des chimères (les Futars, hybrides génétiques d'êtres humains et de félins). Le Sentier d'Or tient-il compte de l'existence de l'ennemi ? Si oui, les mesures prises contre cet ennemi par Leto II semblent bien insuffisantes (la capture de Duncan et du non-vaisseau ne tient qu'à un fil). Si non, nous sommes confrontés à un grave défaut du Sentier d'Or.
-Lacune : quelle est la nature du mystérieux ennemi des HM ? Est-ce un groupe humain "évolué" ou bien une intelligence d'ordre différent, telle que celle de machines pensantes, de Danseurs-Visages rebelles ou encore de créatures extraterrestres ? Dans le premier cas, ce groupe doit avoir d'une façon ou d'une autre son rôle à jouer dans le Sentier d'Or : pourquoi, dans ces conditions, déclencher l'atroce conflit qui apparaît dans les HdD et surtout la MdM ? Dans le second cas, la prescience de Leto II (ou celle de n'importe quel prescient, par ailleurs) s'étend-elle jusqu'aux actions d'intelligences non-humaines (ce qui nous amène, d'une façon ou d'une autre, à l'axiome caché de la psychohistoire dans le cycle de Fondation d'Isaac Asimov) ?

Mon opinion sur le Sentier d'Or : elle est très mauvaise, bien entendu. Pour moi, le Sentier d'Or est au mieux un outil inapproprié pour le but que s'est fixé Leto II (à savoir, sauvegarder l'espèce humaine) et au pire, le Sentier d'Or est l'expression de la malveillance du seul être hors de toute humanité du Cycle de Dune. Dans tous les cas, le Sentier d'Or ne sauvegarde au mieux que le patrimoine génétique de l'humanité, à un prix terrible, celui de l'implantation d'inhibitions d'ordre religieux pour des millénaires.
Ainsi que vous pouvez le constater, mon opinion n'a pas changé ;). Leto II reste le créateur de l'inhabituel et c'est inacceptable.



« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.

Hors ligne Bijazz

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 17
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #130 le: juin 07, 2007, 12:52:42 pm »
Je réagirai à une remarque plus haut qui comparait Auguste à Leto II . Je dois avouer c'est une très bonne remarque tant les deux personnages se rejoignent sur certains points . Auguste a lui aussi compris que la survie de l'empire romain devait passer par une paix forcé , la pax romana qu'il instaura grâce aux légions .
La société sous Auguste est rétablie par des ordres stricts et morals alors qu'Auguste lui même était au départ assez immorale , mais à la fin de sa vie il devint très moral .
Pour ce qui concerne la religion le symétrique avec Leto II est encore plus précis , Auguste se fit honorer comme fils de Dieu car son père César fut déifier à sa mort , Auguste était donc le fils d'un Dieu se qu'il ne manqua jamais de rappeler . Leto II lui aussi instaura sa propre religion et était le fils du mythe Muad'hib .
  Il est possible que Franck Herbert se soit quelque peu inspiré de la vie d'Auguste apres tout .


  Moi je suis pour Leto II , qui finalement maintient la paix pendant des siècles et est un personnage tres intéressant par ses sacrifices , son coté humain qu'il veut retrouver .
De plus seul un pouvoir despotique pouvait instaurer la paix , et faire suivre son sentier d'Or , pour cela il avait tout de même besoin de fanatique ce qu'il fit en instaurant sa propre religion . Ca me fait penser ici à la politique d'Haussman de grand travaux de Paris , seul le pouvoir dictatorial de Napoléon III pouvait déplacer des milliers de personnes avec l'appuit de l'armée , une démocratie se serait opposée et aurait bloquée les travaux .
Voilà pourquoi Leto II choisit de devenir un Tyran pour que son sentier d'Or existe . Il ne pouvait pas se permettre de laisser indifférent , il avait besoin d'ennemi comme de fanatique , le don de chaque dictateur finalement ...

Pour ce qu'est le sentier d'Or , je dois avouer que je n'ai toujours pas trop saisi ou voulait nous mener Franck Herbert et Leto II . Ce dernier a t'il échoué , ou réussi , a t'il réussi à voir les nouveaux ennemis venus de la dispersion ? Le mystère Leto II reste entier et c'est ce qui fait , pour moi , de ce personnage le plus interessant .
a croyance peut etre manipulée . Seul le savoir est dangereux .

spannungsbogen

  • Invité
Re : Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #131 le: juin 07, 2007, 06:22:29 pm »
Pour ce qu'est le sentier d'Or , je dois avouer que je n'ai toujours pas trop saisi ou voulait nous mener Franck Herbert et Leto II .

On peut rapprocher Leto/le chemin doré de Bouddha et de la roue de la vie
un petit texte qui te permettra de faire le rapprochement.

Et rappelle toi de ceci (dune 1) : "Chaque route que l'on suit exactement jusqu'au bout ne conduit exactement à rien. Escaladez la montagne pour voir si c'est bien une montagne. Quand vous serez au sommet de la montagne, vous ne pourrez plus voir la montagne."

Hors ligne Seti

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 371
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #132 le: juin 15, 2007, 07:11:22 pm »
Je disais plus haut que je ne saisissais pas le but de Leto II/Herbert...
En fait je viens de finir la relecture de l'EDdD et ceci reste obscur.
Contrairement à certains lecteurs, je n'apprécie guère ce tome : F. Herbert me donne l'impression d'écrire page après page sans fil directeur majeur, d'écrire au fil de ses idées.
Au delà de la portée philosophique et politique des messages de Leto II, il disparait avec sa tyrannie et son sentier d'or en me laissant l'impression d'une humanité perdue inutilement. Le sentier d'or est pour moi abstrait et ne comporte aucune valeur pragmatique pouvant justifier des milliers d'années de tyrannie, surtout quand on connait la suite de l'histoire...
Pour ne pas être HS, je me déclare donc contre Leto II  ;)

koulouad

  • Invité
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #133 le: juin 16, 2007, 11:59:24 am »
Hello,

Je viens de finir de lire les Enfants de Dune, jusqu'ici je ne peux pas vraiment dire que j'ai trouvé Leto II très sympathique, même avant sa transformation, dans le genre mégalo shooté à l'épice merci... D'ailleurs dans ce tome aucun personnage n'est vraiment attachant, pire on les aime pas (manipulateurs, comploteurs, fanatiques, possédés etc.) à part peut-être Farad'n et encore, pourtant j'aime bien l'univers de Dune et j'aimerais poursuivre la saga avec L'Empereur Dieu... Je regrette juste l'absence de vrais méchants comme les Harkonnens et de "héros" un peu plus nobles comme Paul. J'aimerai votre avis, est-ce que la suite est plus engageante ou ça continue dans le délire cosmique évolutionniste pharaonique de Leto ?

Hors ligne Icarus

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 1041
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #134 le: juin 16, 2007, 12:15:04 pm »
Bonjour koulouad et sois le bienvenu sur DAR (de Dune A Rakis) :D

En ce qui concerne Leto II, les avis son assez partagés.
Pour ma part, ayant lu le Cycle de Dune deux fois, je me suis mis a l'apprécier davantage au fil du temps, comprenant de mieux en mieux son obscession de sauvegarde de l'humanité (mais je vais essayer de ne pas faire trop de spoiler).
Par contre, dans le genre mégalo shooté à l'épice, comme tu dis, c'est vrai qu'il se pose là.
Le truc, c'est qu'il ne faut pas s'arrêter à cette simple vision, voulue par Frank Herbert d'ailleurs, afin de création une atmosphère bien particulière.
Le mégalo shooté n'est en fait qu'une façade derrière laquelle se cache un restant d'humanité tiraillée.

Enfin ce n'est qu'un très bref résumé pour éviter d'en dire trop.

Pour ma part, je ne peux que t'encourager à aller jusqu'à la fin du Cycle, dans lequel tu trouveras, malgré Leto II, d'autres héros et d'autres méchants. J'ai bien queqlues noms en tête, mais je ne veux pas te gâcher le plaisir de les découvrir ;)


A part cela, je t'invite à te présenter, si tu le souhaite et sous la forme que tu veux dans la rubrique des membres ;)
C'est lorsque nous croyons savoir quelque chose qu'il faut justement réfléchir un peu plus profondément.

:userbar-dar:

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • Équipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 1780
    • La Grande Bibliothèque d'Anudar
Re : Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #135 le: juin 16, 2007, 12:20:26 pm »
J'aimerai votre avis, est-ce que la suite est plus engageante ou ça continue dans le délire cosmique évolutionniste pharaonique de Leto ?

C'est impossible de te dire si la suite "est plus engageante", vu que cela est lié à tes propres goûts et à tes précédentes expériences de lecteur, mais sans trop m'avancer je pense que si tu es un amateur de l'Univers de Dune (et a priori, ce doit être le cas, sinon tu n'aurais pas pris la peine de venir t'inscrire sur ce forum) tu devrais apprécier la lecture de l'EDdD : même si, comme moi, on n'aime pas le personnage de Leto II, force est de reconnaître que ce tome est central dans Dune pour bien des aspects.
Il est en revanche beaucoup plus facile de se prononcer quant à l'autre possibilité, à savoir le "délire cosmique évolutionniste pharaonique de Leto II", car en effet, l'EDdD correspond bien à cette définition.
Au fait koulouad, bienvenue ici, n'hésite pas à te présenter dans le topic des présentations... ainsi qu'à t'inscrire sur le forum-jumeau de la Communauté Rakienne, arrakis.nuxit.net .

Sinon, c'est une impression ou bien le camp des athées anti-Leto II s'agrandit sur DAR  ;D ?



« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.

koulouad

  • Invité
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #136 le: juin 16, 2007, 01:57:31 pm »
Merci pour vos réponses, ça m'encourage à dépasser mes qq réserves et poursuivre le cycle. Ok je vais faire un tour du côté des présentations, même si cela risque d'être un peu bref (en général je préfère entrer directement dans le vif du sujet sur les forums). A plus tard donc...

spannungsbogen

  • Invité
Re : Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #137 le: juin 16, 2007, 05:15:19 pm »
Je disais plus haut que je ne saisissais pas le but de Leto II/Herbert...
En fait je viens de finir la relecture de l'EDdD et ceci reste obscur.
Contrairement à certains lecteurs, je n'apprécie guère ce tome : F. Herbert me donne l'impression d'écrire page après page sans fil directeur majeur, d'écrire au fil de ses idées.
Au delà de la portée philosophique et politique des messages de Leto II, il disparait avec sa tyrannie et son sentier d'or en me laissant l'impression d'une humanité perdue inutilement. Le sentier d'or est pour moi abstrait et ne comporte aucune valeur pragmatique pouvant justifier des milliers d'années de tyrannie, surtout quand on connait la suite de l'histoire...
Pour ne pas être HS, je me déclare donc contre Leto II  ;)
l'explication du sentier d'or ne se trouve pas dans l'EDdD il me semble. Elle se trouve dans les deux tomes qui suivent.
L'imprévisible, l'inattendu ... , quand il touche une fraction de l'humanité, ce n'est pas si grave.
Le problème de voir l'avenir, c'est que tu te poses comme un domino susceptible de faire tomber tous les autres. Son sacrifice est utile. Il est nécessaire à la survie de l'humanité.
Ne pas mettre tous les oeufs dans le meme panier. S'il se troue, on fait comment ?
Alors c'est sur, il pouvait éviter le sentier d'or, mourir humain ; mais la jarre de pandore était ouverte, un autres prescient qui en sort, et c'est encore l'humanité dans la balance. Paul avait choisi Farad'n, Farad'n qui aurait fait un bon empereur, qui aurait équilibré la balance un temps. Mais Leto a pris ses responsabilités. Il ne les a pas fuit comme Paul auparavant. Il a fait sortir l'espoir, puis il a refermé la jarre.

Pour le pragmatisme, ben, il est le mieux placé pour savoir ce que les expériences répétés de l'humanité ont donné. les milliers années de tyrannie ont donné un résultat simple : il a pu mettre en place la dispersion, une humanité invisible des prescients et sans empereur, donc le libre arbitre, les honorés matriarches, la survie de l'épice et des vers, surement d'autres choses.
Il n'aurait pas pu faire tout ça s'il s'etait fait renversé par un groupuscule et qu'un autre empereur avait pris sa place. Il n'aurait pas pu faire tout ça en se montrant le meilleur ami de l'homme.

Sinon, je partage ton opinion selon laquelle Herbert a écrit ça "au fil de la plume". Le livre était clairement pour lui un outil pour faire passer ses idées. C'est ce qui rend les livres à partir de l'EDdD et ce livre tout particulièrement différent des premiers, qui explique que certains accrochent pas.

Hors ligne Irene Corso

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 140
    • http://www.capitanalatriste.com/
Re : Pour ou contre Léto II ?
« Réponse #138 le: juin 19, 2007, 11:20:42 am »
Je vais faire un peu HS la, mais je commence a lire du Samuel Beckett suite aux recommendations d'un ami et un des messages centraux qu'il y voit et que je commence a voir de meme dans ces textes apparemment relativement peu structures est ce besoin de l'humain, si il veut survivre dans le monde reel, de se soumettre avec resignation a l'incertitude absolue de la vie --- resigned approach to complete uncertainty dans les termes de mon ami.
A repenser au sentier d'Or, j'y vois le meme type d'approche: avec l'epice, et la prescience qui vient avec, les humains tentent de controler leur environnement, tant ils sont effrayes par la fluidite de leur ecosysteme. Ce faisant ils se leurrent dans l'idee de leur capacite au controle total. En fait l'ecosysteme les englobe, donc un changement - afin de controle ici - provoque d'autres changements ailleurs, qui eux echappent au controle humain et peuvent etre nefaste a cette meme humanite. Cette attitude atteint son paroxysme dans le Messie et dans les Enfants. Ce que Leto voit est que l'humanite a besoin de se rehabituer au changement et a l'incertitude afin de ne pas se detruire elle-meme.





« Modifié: juin 19, 2007, 11:22:52 am par Irene Corso »
"Destiny is usually just around the corner. Like a thief, a hooker , or a lottery vendor: its three most common personnifications. What destiny does not do is home visits. You have to go for it yourself."