Auteur Sujet: Chapitre 09  (Lu 588 fois)

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Chapitre 09
« le: avril 30, 2004, 12:19:49 am »
Les émotions sont faiblesses.
Mal contrôlées, elles nous trahissent.
Toujours.

Coda Bene Gesserit



Contrairement aux autres acolytes, Mira avait été installée dans une chambre à l?écart des dortoirs habituels. Seules quelques rares jeunes filles avaient ce privilège ; souvent celles qui étaient sélectionnées pour une éducation spéciale et de haute importance.
Cela faisait plus de deux mois maintenant que Mira s?était vue attribuer cette distinction, pourtant personne ne lui en avait dévoilé les raisons et son éducation se poursuivait normalement.

Regardant le soleil aux couleurs de l?aube s?élever lentement dans le ciel limpide de Wallach IX, elle se demandait quel destin les S?urs lui avaient réservé. En un mouvement furtif, Mira se retourna en fixant la porte de sa chambre qui s?ouvrit dans un faible grincement.

- Je vois que tu as su contrôler ton ouïe avec assez de précision pour m?entendre arriver alors que je ne t?avais signalé aucune heure de rendez-vous, complimenta Odyle. A quoi pensais-tu à l?instant ?
Embarrassée par cette intrusion aussi facile dans ses pensées, Mira baissa légèrement la tête avant de se reprendre et de déclarer d?un ton neutre mais tout aussi franc qu?Odyle en la regardant droit dans les yeux :
- Qu?attendez-vous de moi ?

Cette réplique glaça Odyle. Elle s?essaye à la Voix. Elle laissa paraître un trait de colère et de satisfaction à la fois. Ayant aperçu cette faille, Mira continua :

- Je sais que la Mère Supérieure vous a nommée Rectrice à la place de mon ancienne enseignante dans un but précis. Vous m?avez offert cette chambre à l?étage des acolytes privilégiées. Pourquoi ? Vous en connaissez les raisons, Révérende Mère, pourquoi me cacher ce qui m?est destiné alors que les autres?
- Assez ! Gronda Odyle en utilisant à son tour la Voix avec une grande intensité, et en foudroyant Mira du regard, comme si elle venait de profaner le bien le plus précieux de tout l?Imperium. Ces questions ne peuvent avoir de réponse, il est trop tôt.
Mira quant à elle, était restée muette et pétrifiée.

-  Ces mystères te seront dévoilés bien assez tôt. Cela risquerait d?entraver ton éducation si tu en savais trop avant l?heure.
- Alors quand pourrais-je savoir ?
- Je ne peux te répondre, tu le découvriras par toi-même lorsque tu auras rassemblé les pièces du puzzle.
- Mais?
- Cette discussion est close ! Si je suis venue à cette heure aussi matinale, c?est parce que notre Mère Supérieure veut que tu sois informée d?une affaire de la plus haute importance pour notre communauté et cela en privé. Personne ne doit savoir. Peut-être te donnera-t-elle justement quelques pistes sur ton rôle. Maintenant suis-moi et ne dis plus un mot.

Mira, encore sous le choc, se posait de plus en plus de questions tandis qu?elle suivait Odyle à travers les couloirs de l?école mère.
Une affaire de la plus haute importance ? et secrète ? S?agirait-il d?une mission à me confier ? Non, Odyle me l?aurait dit. Ce ne pouvait être qu?un secret dont seules certaines s?urs doivent connaître l?existence. Mais pourquoi ? Et surtout pourquoi moi ? Serait-ce à propos de notre bouclier planétaire ? Il ne fonctionne probablement plus et pour ne pas affoler les acolytes, Thralia nous a annoncé que sa rénovation avait été effectuée avec succès. Mais qu?ai-je en rapport avec cette situation ?

Fière d?avoir probablement deviné de quoi devait traiter ce rendez-vous, elle entra dans le bureau de Thralia, suivie d?Odyle qui alla directement se placer à la droite de la Mère Supérieure, en tant que sa fidèle conseillère.

- Te voici donc ma chère Mira. Je t?en prie, installe-toi, l?invita Thralia en lui indiquant le siège devant son bureau.

Mira s?assit, un peu déstabilisée par tant d'affabilité de la part de la femme la plus importante et la plus respectée de toutes les Bene Gesserit. Thralia l?observa l?espace d?une fraction de seconde. Cette jeune fille de dix-sept ans aux traits fins et à l?allure pleine de grâce avait de longs cheveux d?ébène et en ses yeux, clairs comme l?eau jaillissant d?une source, la Mère Supérieure retrouvait la détermination et l?intelligence de cette acolyte tel qu?elle l?avait remarqué la première fois que leurs regards s?étaient croisés.
Elle n'était pourtant issue d'aucune branche du programme génétique que le Bene Gesserit expérimentait un peu partout dans l'Univers Connu, et la Mère Supérieure se dit soudain que la lignée de cette jeune fille devrait être contrôlée. Elle venait de Gallatine, une planète sans histoires gouvernée par la Maison Atreides, dont les ancêtres avaient régné 2500 années standards plus tôt, mais dont nul n'entendait parler depuis.

- Dis-moi, que peux-tu me dire sur les Atreides ?
- Le Comte Atreus Atreides a pris le pouvoir en 4552 grâce aux sardaukars et s'est proclamé Empereur, puis sa famille a...
- Je connais l'histoire ancienne mieux que toi! coupa Thralia, je te demande seulement ce que tu sais de la famille de l'actuel Siridar de Gallatine.
Mira prit un air désolé.
- Mais rien, Mère Supérieure! Je n'y ai passé que les trois premières années de ma vie, j'ignore...
- Penses-tu être toi-même une Atréides ?
- Je suis certaine que non. D'après ce que je sais, mes parents étaient pêcheurs...
- Très bien, ce n'est pas grave, lorsque tu seras Révérende Mère, ce que je souhaite, tu auras la possibilité de tout savoir sur tes ancêtres. Mais ce n'est pas la raison pour laquelle je voulais te parler. As-tu la moindre idée du sujet de cette convocation ?
- A vrai dire? je m'en doute, Mère Supérieure. Je pense qu?il doit s?agir de notre bouclier planétaire, qui aurait dû être en place il y a plus de deux mois déjà.

Odyle et Thralia ne purent s?empêcher de sourire à cette réponse, ce qui vexa un peu Mira.
- Non, je ne vous ai pas menti en affirmant que le bouclier avait été réactivé comme prévu. L?affaire qui nous concerne est bien plus importante encore que la seule défense que nous possédons sur notre planète mère. Il s?agit de la Missionara Protectiva. Que sais-tu à ce sujet Mira ?
- Rien de plus que ce que m?a enseigné Odyle. C?est une mission très ancienne qui consiste à préparer les différents peuples à la venue du Kwisatz Haderach, le Court Chemin, ou au moins au bon accueil du Bene Gesserit sur leurs planètes. Personne mises à part les concernées n?en connaît les plans précis et quelles sont les s?urs chargées de cette mission, mais il est possible de reconnaître les signes de cette préparation pour chacune d?entre nous.
-  Tu es une fille bornée et bien trop curieuse pour une Bene Gesserit, mais tu apprends vite. Cela pourra t?être utile en bien des circonstances. Il est maintenant temps pour toi de découvrir véritablement comment fonctionne le Bene Gesserit, et ses implications au sein de l?Imperium. C?est pourquoi à dater de ce jour tu examineras les rapports de notre envoyée sur une planète-clé, Arrakis, chargée d?y implanter quelques légendes sur notre court chemin. C?est en ce moment Odyle qui s?en charge, elle et toi effectuerez ce travail ensemble jusqu?à ce que tu en aies assez appris pour être autonome. Qu'en dis-tu ?
- C'est ... un honneur, Mère Supérieure. Elle s'inclina.

- Odyle j?ai à vous aussi une chose importante à confier. J?ai maintenant 214 ans et je me sens lasse?
- Mère Supérieure je ne pense pas que vous devriez? commença Odyle en regardant Mira.
- Bien sûr que si ! Mira sait très bien que ceci ne doit pas sortir de ces murs et il faut la considérer comme plus qu'une simple acolyte désormais, en dehors de son éducation habituelle. Son rôle risque d'être capital, plus tard. Vous le savez aussi bien que moi Odyle ; la fin de mes jours est proche. Vous avez été ma meilleure conseillère et confidente jusqu?à maintenant, et vous êtes une Révérende Mère d?une qualité rare. C?est vous qui me remplacerez lorsque je ne serai plus.

Thralia fit une courte pause, le temps que ses paroles soient acceptées dans l?esprit d?Odyle et de Mira. Cette dernière arrivait cette fois à cacher l?émotion qui la submergeait pourtant.
Tant de révélations de grande importance en si peu de temps? se dit-elle, elle a pourtant facilement accepté sa première mission au sein de la communauté.
Odyle, elle, ne voulait pas croire en la mort si proche de la Mère Supérieure. Elle savait depuis quelques temps que Thralia l?avait choisie comme son héritière en titre, mais elle n?avait pas accepté de reconnaître l?évidence de sa fin. Elle dut utiliser toutes ses capacités pour se contenir et afficher une expression neutre en attendant que Thralia reprenne.
- Vous serez Mère Supérieure mais resterez la rectrice de Mira. Vous en connaissez déjà les raisons. Les autres conseillères en seront averties en temps voulu. Je ne vous les impose pas, vous pourrez choisir vos propres conseillères. Songez-y car le moment est proche.

Lorsqu?Odyle et Mira quittèrent le bureau, Thralia poursuivit ses tâches quotidiennes tout en se disant qu?elle pouvait maintenant attendre la mort avec sérénité. Elle plaçait tous ses espoirs en ces deux femmes, en particulier Mira qui devrait conduire le Bene Gesserit à une puissance à travers l?Imperium que la communauté n?avait encore jamais connue, et elle avait confiance en elle.

Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?