Auteur Sujet: Le futar, brêve de comptoir  (Lu 3798 fois)

Hors ligne Batigh

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 250
« le: août 24, 2012, 09:24:11 am »

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 2572
    • Filosphere
« Réponse #1 le: août 24, 2012, 09:51:01 am »

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • quipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 1794
    • La Grande Bibliothque d'Anudar
« Réponse #2 le: août 24, 2012, 10:32:01 am »

Hors ligne Batigh

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 250
« Réponse #3 le: août 24, 2012, 11:38:07 am »

Hors ligne Miklanod

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 7
« Réponse #4 le: août 24, 2012, 10:09:58 pm »

En ligne ionah

  • Monkey Ier
  • quipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 2472
  • you love the monkey
    • Spice Must Flow !
« Réponse #5 le: août 24, 2012, 11:44:00 pm »

Hors ligne Arrakis

  • Rakinou
  • *
  • Messages: 17
« Réponse #6 le: août 27, 2012, 11:13:31 am »

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 2572
    • Filosphere
« Réponse #7 le: août 27, 2012, 03:14:13 pm »
« Modifié: juillet 22, 2013, 07:55:04 pm par ionah »

Hors ligne Leto

  • quipe Dune SF
  • Rakinou
  • *
  • Messages: 2226
    • De Dune A Rakis
Re : Le futar, brêve de comptoir
« Réponse #8 le: août 29, 2012, 01:08:34 am »
Il faut vraiment que je relise les 2 derniers tomes, ça fait trop longtemps pour pouvoir être suffisamment précis sur les Futars (et Belluaires).
Des souvenirs que j'en ai, les futars sont certes des "humanoïdes" (il suffit de voir les conversations entre Lucille et "son" Futar), mais je les vois souvent comme des hommes avec des têtes d'animaux, plutôt arriérés, avec un bon fond. Un peu comme les personnages de l'Ile du Dr Moreau.
 
Sans parlé d'extra-terrestres, ils ont quand même l'air d'une autre espèce, ce qui serait "extraordinaire" dans un Cycle où l'on prône pêle-mêle : un Empire bâtie sur une seule "humanité", où l'on ne voit pas un extra-terrestre des 36000 ans que dure l'histoire, qu'un simple cyborg (Les Hérétiques de Dune) fait frémir des femmes qui veulent prendre en main le destin de l'humanité et où justement, un Ver Géant se prend pour un Dieu avec un seul but : sauver l'Humanité.
Ou alors, c'est que pour Herbert, l'Humanité est plus que ça.....

Ou alors, comme le dit Filo dans l'autre post, le monde de FH s'écroule et ce n'est plus l'Humanité Triomphante qu'il veut nous montrer, mais la part d'animalité en elle (pulsions destructrices des HM vs Hybridation des Futars vs ??).

Il faut vraiment que je relise les deux derniers tomes
« Modifié: août 29, 2012, 01:13:52 am par Leto »
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein