Auteur Sujet: Citation  (Lu 1862 fois)

Hors ligne Néréïde

  • Ramasseur de Rosée
  • Messages: 13
Citation
« le: avril 02, 2012, 11:38:54 am »
Bonjour,

Je recherche une explication qui apparait dans le tome 7 du cycle de Dune, La Maison des Mères. Il me semble que Odrade (juste avant que le gholas Teg soit placé sous la surveillance de Duncan Idaho) ou Lucille (lors de ses rendez-vous avec la Très honorés  matriarche Dama) explique que lorsqu'un politicien parle il n'est nul besoin de l'écouter et qu'il suffit de l'observer pour comprendre ce qu'il recherche vraiment. Impossible de retrouver le passage en question pouvez vous me renseigner svp?

Cdt

Néréïde
En dernière analyse, toute chose n'est connue que parce qu'on veut croire qu'on la connaît.
Koan Zensunni

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • Équipe Dune SF
  • Navigateur
  • *
  • Messages: 1578
    • La Grande Bibliothèque d'Anudar
Re : Citation
« Réponse #1 le: avril 02, 2012, 01:53:49 pm »
Bonjour et bienvenue ici, n'hésite pas à te présenter plus en détail dans la section idoine du forum...

Pour ta question, je pense que Ionah ou Matou peuvent te répondre avec pas mal de précision. Moi, je ne saurais pas, en tout cas !



« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.

Hors ligne ionah

  • Monkey Ier
  • Équipe Dune SF
  • Bashar suprême
  • *
  • Messages: 2341
  • you love the monkey
    • Spice Must Flow !
Re : Citation
« Réponse #2 le: avril 02, 2012, 02:28:57 pm »
j'ai rapidement fait une recherche.
je pene que tu fais référence à une discussion entre Suipol et Odrade.
va voir vers la fin du chapitre 39 si cela correspond à ce que tu recherches
(passage dans lequel les Soeurs sont logées dans un hotel avant la "confrontation finale" avec les Honorées, Odrade observe des Ixiens qui s'affairent au devant d'elles)



122    There were more glimpses of the past that few transients in this age would notice. The arrangement of reception area behind grilled slots, space for waiting with its mixture of seats and inconvenient lighting, signs directing them to services - restaurants, narcoparlors, assignation bars, swimming and other exercise facilities, automassage rooms, and the like. Only language and script had changed from ancient times. Given an understanding of the language, the signs would be recognizable to pre- space primitives. This was a temporary stopping place.
123    Plenty of security installations. Some had the look of artifacts from the Scattering. Ix and Guild had never wasted gold on comeyes and sensors. A frenetic dance of roboservants in the reception area - dartings here and there, cleaning, picking up litter, guiding newcomers. A party of four Ixians had preceded Odrade's group. She gave them close attention. How self-important yet fearful.
124    To her Bene Gesserit eye, the people of Ix were always recognizable no matter the disguises. Basic structure of their society colored its individuals. Ixians displayed a Hogbenesque attitude toward their science: that political and economic requirements determined permissible research. That said the innocent naivete of Ixian social dreams had become the reality of bureaucratic centralism - a new aristocracy. So they were headed into a decline that would not be stopped by whatever accommodation this Ixian party made with Honored Matres.

Chap. 39,122-124

Hors ligne Néréïde

  • Ramasseur de Rosée
  • Messages: 13
Re : Citation
« Réponse #3 le: avril 02, 2012, 03:13:53 pm »
Nop c'est pas celui la >.< mais merci quand même :)

Le passage donc je parle se situe avant que Lucile ne meurt des mains (enfin plutôt des pieds) de l'honorée Dama, et c'est Odrade qui a cette réflexion avant que le gholas Miles Teg ne soit amené dans le non-vaisseau pour suivre l'entrainement de Duncan Idaho
En dernière analyse, toute chose n'est connue que parce qu'on veut croire qu'on la connaît.
Koan Zensunni

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Re : Citation
« Réponse #4 le: avril 02, 2012, 05:25:52 pm »
Hé bien Néréïde, on dirait que finalement tu le situes très bien toi-même, ce passage !

@Ionah : pourquoi ne pas avoir cité ce passage en français ? Néréïde n'a mentionné nulle part être anglophone (ou phile), et a même cité le titre du livre en français, et non "ChapterHouse".

Je serais curieux de savoir combien de membres de DAR lisent assez couramment l'anglais pour lire intégralement les nombreuses citations anglaises dont Aska, toi et Leto nous avez arrosés.
Moi je peux, mais en me concentrant un minimum, en passant du temps si une tournure m'est inconnue, et finalement, j'ai le réflexe de zapper si ce n'est pas juste une phrase. Autrement dit j'ai zappé beaucoup d'échanges depuis qu'Aska est arrivé et qu'il a lancé la mode.
Ne serait-il pas temps (enfin) de considérer ce forum comme prioritairement francophone, et donc au moins de livrer les traductions de citations en anglais, surtout lorsqu'elles sont facilement trouvables comme dans ce cas ?

Juste pour info, et même si ce n'est pas le passage recherché, voici la traduction de la citation de Ionah :
Citer
Il y avait d?autres rappels du passé que peu de voyageurs en transit dans cette époque avaient des chances de voir. La disposition de la réception, séparée du reste du hall par des barreaux ouvragés, par exemple ; ou la répartition des sièges dans le salon d?attente, avec son éclairage peu pratique ; les flèches indiquant la direction des différents services : restaurants, narcoboudoirs, bars de rendez-vous, piscines et autres salles d?exercice, salons d?automassage, etc. Seuls le langage et l?écriture avaient changé depuis les temps anciens. S?ils avaient compris les écriteaux, les primitifs de l?époque préspatiale n?auraient probablement pas été dépaysés dans ces lieux. Un hôtel comme tant d?autres, pour les gens de passage.
Beaucoup de dispositifs de sécurité. Certains avaient le style de la Dispersion. Ni la Guilde ni les Ixiens n?avaient l?habitude de fabriquer des oeils com ou des détecteurs en plaqué or.
Aux abords de la réception, les roboserveurs se livraient à un ballet frénétique, surgissant par-ci pour ramasser ou nettoyer quelque chose, guidant par-là les nouveaux arrivants. Un groupe de quatre Ixiens était entré juste avant Odrade et sa suite. Elle les observa avec attention. Ils se donnaient des airs, et cependant ils semblaient craintifs.
Pour une Bene Gesserit, un Ixien était toujours reconnaissable quel que fût son déguisement. La structure de base de leur société marquait les individus d?une manière indélébile. Les Ixiens avaient toujours eu une attitude à la Hogben envers leur science : Ils étaient persuadés que seuls les impératifs politiques et économiques fixaient les limites autorisées de la recherche. Ce qui indiquait bien que l?innocente naïveté du rêve social ixien était devenue la réalité du nouveau centralisme bureaucratique. Une aristocratie fabriquée de toutes pièces. Ils prenaient le chemin d?un déclin que rien, pas même les arrangements que cette délégation ixienne était venue conclure avec les Honorées Matriarches, ne pourrait empêcher.
« Modifié: avril 02, 2012, 06:49:33 pm par Filo »
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?

Hors ligne Néréïde

  • Ramasseur de Rosée
  • Messages: 13
Re : Citation
« Réponse #5 le: avril 02, 2012, 07:07:34 pm »
Oui je le situe bien mais je n'arrive pourtant pas a le retrouver! -_-' mais je vais arrêté de lire en diagonale j'aurais peut être plus de chance ^^ dans tous les cas je vous ferais part du résultat :)
En dernière analyse, toute chose n'est connue que parce qu'on veut croire qu'on la connaît.
Koan Zensunni