Auteur Sujet: A Matter of Traces  (Lu 968 fois)

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • Animateurs/Modérateurs
  • Navigateur
  • *
  • Messages: 1559
    • La Grande Bibliothèque d'Anudar
A Matter of Traces
« le: février 07, 2012, 10:16:50 pm »



« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.

En ligne ionah

  • Monkey Ier
  • Équipe Dune SF
  • Bashar suprême
  • *
  • Messages: 2332
  • you love the monkey
    • Spice Must Flow !
Re : A Matter of Traces
« Réponse #1 le: mai 18, 2012, 10:10:05 am »

  Dans l'ensemble de l??uvre de Frank Herbert, il existe quelques univers cohérents qui se tiennent sur plusieurs ouvrages. L'un d'eux met en scène Jorj X. McKie, saboteur extra-ordinaire au BuSab, (Bureau du Sabotage), et est davantage connu sous le titre de cycle ConSentiency avec deux ouvrages phares, "Whipping Star" et "The Dosadi Experiment". Pourtant, on peut partir sur les traces de ce personnage dans deux autres ouvrages mineurs et préliminaires. Le premier s'intitule "A Matter o f Traces"*

   Le texte tourne autour d'un récit rapporté sous la forme d'un interview d'un 'pionnier' du futur, parti tel l'un des ses très lointains et oubliés ancêtres qui partaient avec presque rien avec eux sinon une mule ou une roulotte, parfois femme et enfants, et surtout l'espoir de trouver mieux là-bas, toujours plus loin vers l'ouest. Une vie rude dans laquelle l'expérience, la ténacité, la roublerie étaient les seuls compagnons les plus sûrs que le pionnier puisse trouver dans un environnement pas toujours à la hauteur des attentes.

   Cet interview est présenté comme preuve par la 'défense', ici le Historical Preservation Team of the Bureau of Cultural Affairs, devant le Special Subcommitee on Intergalactic Culture pour répondre aux accusations faites de gaspillages excessifs et pour présenter un échantillon représentatif de leurs activités. Grâce à cet interview, le bureau pu retrouver trace de l'inventeur du rollitor, un joug pour rollit, une forme de vie extra-terrestre qui s?apparentait à une amibe faite tout de muscles et dépourvue de squelette. L'animal ainsi domestiqué permettait aux pionnier de modeler de manière efficace leur environnement.
   Un aspect intriguant réside dans l'introduction de ce récit, fait dans un décor hautement administratif et protocolaire dans lequel opèrent des saboteurs officiels, dont la mission semble être ici de simplifier et accélérer certaines procédures. De McKie on ne saura pas grand chose d'autre alors qu'il ne lui sera donné ici que deux lignes de texte dont la tournure donne un aspect plutôt comique à la situation

       Secretary Hablar: Unfortunately, Senator, I am unable to do that. My projector has been officially  sabotaged - presumably to save time of the committee. [...]
      Saboteur McKie: The Secretary may make the official excuse that his tri-di recording was faulty.



      Secretary Hablar: I was hoping my Assistant Secretary for Cultural Affairs could make it here today. Unfortunately, he was called to an inter-cultural function with representatives of the Ring Planets.
      Saboteur McKie: That was my doing, Mr Secretary. The committee members are pressed for time today.



   La nouvelle semble s'ouvrir et se fermer sur une critique de la quintessence de l'administration bureaucratique, pour encadrer un texte à la tonalité plus libre et décontractée, qui allie agréablement  une dose d'humour à un récit de SF, un peu dans la même trempe que "Old Rambling House".


* publié dans Fantastic Universe, Nov 1958, puis dans Eye, 1985


Les nouvelles et romans du Cycle dit ConSentiency

    Herbert, Frank. "A Matter of Traces" (short story) Fantastic Universe, 1958
    Herbert, Frank. "The Tactful Saboteur" (short story) Galaxy Science Fiction, 1964
    Herbert, Frank. "Whipping Star" (novel) G. P. Putnam's Sons, 1970
    Herbert, Frank. "The Dosadi Experiment" (novel) G. P. Putnam's Sons, 1977