Auteur Sujet: Votre résumé décalé de Dune  (Lu 26752 fois)

Hors ligne Otheym-al'fedaykin

  • Rakinou (5)
  • Naib
  • *****
  • Messages: 2220
  • Le smilblick est long, dur et a un bout rouge...
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #60 le: janvier 14, 2005, 07:29:21 am »
excellent....:D
Je suis gothique
Je suis un rebelle
J'aime les Babybeeeeel !

Yeah !

*Toi aussi deviens un méga-fan des Gothik Anarchyst De Satan et un true black rebel de la life !*
http://lgads.free.fr

On est des gothik, ça n'a pas d'prix, c'est pas à vendre

Hors ligne Dragon_des_Sables

  • Mentat
  • Messages: 832
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #61 le: janvier 14, 2005, 12:16:39 pm »
Arrêtez je suis PTDR j'en peux plus !  :lol:  :lol:
es trois branches d'un accord sont l'intention, l'information et l'incertitude. La précision et l'honnêteté n'ont pas grand-chose à voir avec la question. (Leto II)

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #62 le: janvier 14, 2005, 01:42:31 pm »
Super, Fenring! Là je m'éclate. Ca fait du bien, merci! :D
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?

Hors ligne Waff

  • Danseur visage
  • Messages: 581
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #63 le: janvier 14, 2005, 02:05:22 pm »
Eh ben ça c'est de l'insomnie productive, très bon ! :-)
Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas. Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles." - Lao Tseu

Hors ligne Claire

  • Rakinou (3)
  • Sayyadina
  • ***
  • Messages: 289
    • chez moi
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #64 le: janvier 14, 2005, 03:02:52 pm »
:lol:  :lol:  :lol: Vraiment tordant !!!! :lol:  :lol:

On attend avec impatience la prochaine insomnie pour avoir les autres tomes :lol:  :lol:  :lol:
Un groupe à découvrir... KLINT et leur forum


Hors ligne kwisatz

  • Pyromane
  • Rakinou (5)
  • Bashar
  • *****
  • Messages: 915
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #65 le: janvier 14, 2005, 04:06:22 pm »
Fenring, je dis BRAVO !!!!!!!!

J ai adore le coup des mots croises piques a Leto par sa niece et la chute du pont qui dure longtemps dans le bouquin parce que le pont est super haut !!!

ENCOOOOORE !!!!!!!!!!!!!!! :D :D

Hors ligne Leto

  • Équipe Dune SF
  • Naib
  • *
  • Messages: 2225
    • De Dune A Rakis
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #66 le: janvier 14, 2005, 07:50:19 pm »
Pour ceux qui ont pas vu j'ai encore édité mon message. Mais bon, certains n'ont pas vu, je vais donc continuer ici et tant pis pour le flood.

Alors :

Et puis y a le prêcheur. Le prêcheur? Ben oui le prêcheur, Paul qui en fait est pas mort et qui s'emmerde comme un rat mort dans le désert. Alors, il décide de revenir faire des blagues aux gens en disant qu'il n'était qu'un sale con. mais comme il trop honte de ce qu'il a fait, il se déguise (il assume pas..). Donc, il se la joue Pénélope et il défait tout ce qu'il a fait dans Dune 1&2. non content de foutre déjà assez sa merde comme ça, il s'en prend à sa petite soeur et la traite de conne. Et pour finir sur lui en beauté, devinez où il habite? Dans le désert pardi!

Au fait, vous pensiez que tous les perso qui avaient suvécu à Dune 2 étaient intelligents? Illusions : ils sont si cons qu'aucun n'est capable de reconnaitre Paul (enfin bon..).

Sinon, On en était à Leto et Ghani (mimi ce petit nom, c'est comme Chani mais avec un G, que d'imagination...) qui sont aller faire les malins dans le désert. Mais là on sait ce qu'ils sont partis faire. Ils sont partis préparer le "Sentier d'Or". "Le Sentier d'Or"? Un plan super mégalo de Leto, digne des projets des pires méchants de James Bond pour s'assurer le contrôle de l'univers pendant des milliers d'Années. Et pour que tout le monde accepte, il dit que c'est pour notre bien (vraiment débile..).
donc, ils vont dans le désert et se font attaquer par des tigres lazza (encore une incohérence, des tigres lazza (=des neiges) sur la planète Désert, c'est vraiment n'imp!). Et puis Leto fait croire à tout le monde qu'il est mort. pour cela, il va hypnotiser sa soeur (c'est vraiment un sale charlatant ) pour qu'elle dise à tout le monde qu'il est mort.

A ce moment là, Duncan rencontre le prêcheur (on sait pas trop comment, encore un truc louche mais on n'est pas à ça près...). Puis le prêcheur va voir Farad'n (vous vous rappelez, le fils à maman) et lui dit qu'une vieille bonnasse va venir lui faire la leçon particulière (tu m'étonnes  après qu'il accepte).
Puis Duncan et Jessica se casse de Dune car ils ont la haine d'Alia qui commence à devenir aussi mégalo que son papy et qui veut buter tout le monde. Et où vont-ils? Voir Farad'n pour l'éduquer version BG (les vieilles qui avaient perdu dans l'Episode I) pour qu'il épouse Ghani (même si elle veut pas).
Attention, ça va devenir super tordu.

Donc, pendant que Jessica enseigne tout ce qu'elle sait à Farad'n, Duncan retourne sur Dune qui est au bord de la Guerre Civile. Stilgar est enfin rentré chez lui et il neutralise les chefs Fremen qui veulent se rebeller. C'est alors qu'Alia envoie Javid (son amant) pour négocier avec Stilgar et le cocu royal qui est revenu. Bien entendu, Duncan qui voit arriver celui qui l'a fait cocu et qui entend les rires de ceux présents, sort un Krys et plante Javid devant tout le monde. Bien sûr, ça fait un blanc. Stilgar, lui, il est pas content car Duncan vient de saloper son beau sietch, alors tant qu'à tout salir, il sort son Krys et plante Idaho. Le Problème, c'est que :
1) Ca commence à sentir le mort chez Stilgar et que le mort, ça pue
2) Duncan, même s'il était cocu était le mari de la régente, qui va pas être contente
3) Alia n'est pas contente car les deux avec qui elle pouvait baiser sont morts (et oui que va-t-elle faire de ses nuits maintenant?)
4) Stilgar ne peut plus être neutre (Duncan serait-il plus fin qu'il en a l'air?). il se range donc du côté des Fremen et part pour attaquer la forteresse d'Alia (il a pas peur...)

Mais si c'était pas encore assez tordu comme ça, attendez la suite des aventures de Leto dans le sable.
On va faire vite car je sens que vous commencez à fatiguer (tu crois que je t'ai pas vu au fond à droite!).
Donc Leto, il part dans le désert car il veut aller voir son papa. Là il rencontre des gens qui sont pas très gentils qui habitent dans un endroit ridicule, Jacurutu. Là, il rencontre Gurney Halleck (celui qui a pris la place de son grand-père dans le lit du Castel) qui a été envoyé par sa grand-mère qui croit que Leto s'est foutu de sa gueule. Là, il vont lui injecter de l'épice liquide en IV flash pour voir s'il perd les pédales mais Leto est le plus fort (sans déconner, je rappelle que c'est le héros...). Il s'enfuit, et devient le chevalier d'Argent de la Truite (un nouveau perso de Saint Seya,  :wink:  pour les amateurs de Manga). il part donc tout seul dans le désert mais il a des supers pouvoirs grâce à son armure et il devient en même temps Flash mais sans le pyjama rouge (je sais que vous êtes déçus mais c'est comme ça!).
dans le désert, il retrouve enfin son papa (on est tous contents pour lui) avec qui il discute pendant des heures (c'est super chiant) à propos de tout et de rien.
Et là, les choses s'accélèrent. Les noces entre Ghani et Farad'n approchent. Ghani se jure qu'elle plantera celui qui est sensé avoir fait tué son frère (elle est complètement malade, elle se rappelle pas que c'est une blague). Le jour du mariage approche et la Guerre Civile aussi. Alors là, Leto (qui est pas content et qui fait style : "moi j'ai une belle armure en argent) va voir les Fremen et les fait changer d'avis. Mais Paul sait ce qui va se passer (rappelez-vous des Episodes I et II, il sait tout sauf qu'il allait avoir un garçon et il l'a mauvaise) et essaye de faire changer Leto d'avis. En vain.
Le jour du mariage, Leto arrive à temps, grâce à un petit mot magique ("merci"), il permet à Ghani de retrouver la mémoire. Et elle, au lieu de buter Farad'n, lui roule un paleau  bien crade. Pour finir de lui foutre la honte, Leto va faire de lui son secrétaire particulier ("va me faire le café spice de connasse") et pire que tout va changer son nom. Après avoir buté Alia (qui en fait s'est butée toute seule comme une grande, on lui avait dit que fallait pas se pencher au fenêtres). Entre-temps Paul est définitivement mort (enfin!) et Leto a réussi son plan qui va faire de lui le maitre de l'univers (un peu comme Musclor mais en plus gros) pendant des millénaires (c'est dire qu'il va en faire chier des gens..). mais ça c'est une autre histoire ....
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #67 le: janvier 15, 2005, 12:36:28 am »
Bien joué Leto! Ce que je remarque, c'est ton effort de respecter les événements malgré le ton familier, et c'est ce qui fait la force de ce résumé décalé.

Petit problème: t'as pas eu de bol que Fenring ait immiscé son coup de génie entre tes deux parties, à ta place j'lui casserais la gueule, car il t'a un peu cassé la baraque!

Ben les copains, je regrette pas d'avoir proposé ce fil!
Je veux dire ce topic.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?

Hors ligne Leto

  • Équipe Dune SF
  • Naib
  • *
  • Messages: 2225
    • De Dune A Rakis
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #68 le: janvier 15, 2005, 02:23:58 pm »
Bah c'est pas grave. Officiellement je ne lui en veux pas.
Officieusement, je peux vous dire que je vais lui pourrir ces prochaines interventions.
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein

Hors ligne fenring

  • Insaisissable
  • Rakinou (4)
  • Danseur visage
  • ****
  • Messages: 545
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #69 le: janvier 17, 2005, 09:45:04 am »
Ah, tu as enfin posté la suite ! Ben moi je les aime bien, tes résumés, ça donne vraiment l'impression que la lecture du bouquin t'a saoûlé.

Citation de: "Leto"
Officieusement, je peux vous dire que je vais lui pourrir ces prochaines interventions.


Bah t'aurais posté la suite plus rapidement, j'aurais même pas eu l'idée d'écrire un résumé :twisted:

Bon, sinon, à l'occase (prochaine insomnie) j'essaierai de résumer un autre tome, j'ai bien dormi après :lol:
"Le plus grand risque de la vie ? N'en prendre aucun."

Hors ligne Leto

  • Équipe Dune SF
  • Naib
  • *
  • Messages: 2225
    • De Dune A Rakis
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #70 le: mars 28, 2005, 07:34:57 pm »
Oyez Oyez!!!
Etant donné que Fenring a déjà résumé l'Empereur-Dieu (comme c'est gentil), je vais d'ici la fin de la semaine vous résumer les Hérétiques.
Et pour ne pas vous laissez sur votre faim, je la posterai tout d'un coup (et oui je suis fou, c'est comme ça...)
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein

Hors ligne Leto

  • Équipe Dune SF
  • Naib
  • *
  • Messages: 2225
    • De Dune A Rakis
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #71 le: avril 01, 2005, 06:18:00 pm »
Citation de: "Otheym The Fedaykin";p="8059"
Pour le sexe faudra attendre les heretiques :ace_biggrin:


Benh voilà Otheym, on y est...

Alors les productions BAR (Boîte A Rires, c'est le nom de ma liste Bide... je vous expliquerai plus tard...) sont heureuses de vous présenter le nouvel Opus des aventures tirées du livre de MOSSIEUR Franck Herbert : "Les Zhérétiques de Dune".

Cette fois c'est le retour du Come Back des Honorées Matriarches (HM, mais FH auraient du les appeler Sorcières Matriarches = SM ;; :ace_smiley88:  :ace_smiley34: ) et elles sont pas contentes....
Tout commence un beau matin, dans une galaxie très très très très très très très très très ....lointaine, très longtemps après la Mort de Leto le toxico (cf. le résumé de Fenring).
Deux madames discutent à propos d'un petit garçon. Et là, il faut le dire tout de suite, il ne faut pas tergiverser, il ne faut pas faire dans la langue de bois, ni maintenir inutilement un suspense qui stresse notre lecteur passionné, ce petit garçon c'est... c'est ... "La Lutte Finale"....:ace_icon12:
 euh pardon je m'égare... ce petit garçon, c'est Duncan Idaho.
Et oui même si Leto est mort, Duncan est toujours là lui. Sauf que les deux madames qui discutent de Duncan, elles sont pas Atréides (enfin pas tout à fait). Ce sont... ce sont.... "Les Luttes Finales"....    :ace_icon12:  ...pardon m'a encore gourré... ces deux madames ce sont des Bene Gesserit (BG, on cherche les BC.....  :ace_thumb:  bravo à ceux qui auront compris).
Donc les deux madames, elles parlent de Duncan et elles sont pas d'accord. Y en A une qui l'aime pas car il vient du Tleilax et qu'elle préfère les bonnes vieilles méthodes et que c'est une méchante, et l'autre elle l'aime bien car c'est la gentille.
Pourquoi le BG veut avoir son Duncan? Parce qu'il baise bien pardi (tu vois Otheym, ça arrive). Et qu'elle veulent qu'il fasse tout plein de marmots au BG, et en plus quand il sera grand, il se rappellera de pleins de trucs bien et ça c'est cool.....
Entre temps, on retourne sur Dune qui est redevenue un désert (oh les belles Dune) mais maintenant, elle s'appelle Rakis (genre FH il connaissait pas le nom de la planète la plus importante du bouquin, alors il trouvait un nom différent à chaque fois). Et sur Rakis, il y a une petite fille qui parle aux vers des sables qui sont reviendus. Cette petite fille, c'est...c'est.... Oh arrête Leto t'es lourd là!!  :ace_mad:  (pas de "c'est la Lutte Finale"?....NON). Donc cette petite fille, "c'est la Lutte Finale" (je vous ai bien eu.... :ace_fuck:  :ace_smiley46: ). Donc cette petite fille, c'est Sheeana.
Les Bg, elles attendaient Sheeana car elles avaient prévu que quelqu'un parlerait aux vers, et donc que ce serait bien pour la religion (et ce qui est bien pour la religion est bien pour les Etats-Unis... ). Donc, elles veulent qu'entre Duncan et Sheeana il y ait du sexe (pervers de FH).
Le problème, c'est qu'il y a les SM (pardon les HM dont o a parlé au début...). Alors elles, ce sont des méchantes qui se la jouent mafia albanaise (genre on pulvérise  :ace_uzi:  et on parle après). Elles viennent d'une galaxie encore plus lon que celle où on est (c'est dire qu'elle est loin). En fait, elle se sont fait virer et elles sont pas contentes, et comme c'est des bourines, elles viennent nous péter la gueule pour se faire plais' et pour piller nos ressources. Car elles sont fortes ces s___. Et en plus elles assujetissent les hommes grâce au sexe (et voilà Otheym, on rentre dans le vif du sujet). Mais avant d'y pénétrer encore un peu plus, je demanderai au plus jeunes (notamment les mineurs) de sortir...
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • Équipe Dune SF
  • Navigateur
  • *
  • Messages: 1619
    • La Grande Bibliothèque d'Anudar
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #72 le: juin 27, 2005, 08:57:01 am »
Je vais essayer d'apporter ma pierre à ce discutable édifice  :) ...

Alors Dune, c'est l'histoire d'un jeune homme qui n'a pas de chance : Feyd-Rautha Harkonnen était plutôt mal parti dans la vie, abandonné par ses parents, il a eu la chance folle d'être recueilli par un oncle à héritage octogénaire, le Baron Vladimir Harkonnen. En ces temps futurs, il existe une substance très rare, l'Epice, et très très chère, d'autant plus qu'on ne la trouve qu'en un seul endroit, la planète Arrakis ou Dune pour ses habitants, un grrrrand désert sans une goutte d'eau, où la main d'oeuvre crève plus vite que les mouches dans le jet d'insecticide, du fait du manque d'eau, de la chaleur, des rebelles Fremen qui vivent dans le désert, et des vers des sables, grosses bestioles qui ont la fâcheuse habitude de se précipiter sur toute personne ou objet qui se déplace sur les dunes. Le Baron Harkonnen, un vieillard philanthrope, gâteux d'amour pour son neveu qu'il veut faire son héritier, noble d'esprit et toujours prêt à rendre service, administre cette planète pour le bien commun, engrange les bénéfices et couvre Feyd-Rautha de cadeaux, lui payant les meilleurs précepteurs pour en faire un intellectuel doublé d'un athlète.
Seulement, le Baron a un ennemi juré, à savoir le Duc Léto Atréides, un m'as-tu vu ultrapopulaire parmi les nobles du Landsraad, qui use et abuse de sa troublante ressemblance avce l'Empereur Padishah Shaddam IV, et qui déteste le Baron et toute sa famille pour des raisons qui ne sont jamais très claires, et a pris l'habitude de recruter tous les anciens employés du Baron renvoyés pour faute par leur ancien patron. Comble du bonheur, le Duc est pourvu d'une concubine jeteuse de sorts et d'un fils taré, Paul, qui a des visions et à qui on ne laisse pas avoir des amis de son âge (sans doute pour les protéger).
L'Empereur de Tout l'Univers, qui se méfie de l'ambition galopante du Duc Léto Atréides (tout le monde sait qu'il veut devenir empereur à la place de l'empereur, ou bien à défaut mettre son fils sur le trône, d'autant plus que l'empereur n'a que des filles), décide de tendre un traquenard à cet ennemi aussi lâche que sournois. Il feint de forcer le gentil Baron à remettre Arrakis au méchant Duc et après deux mois envoie ses troupes d'élites, sous l'uniforme des soldats du Baron, nettoyer les lieux et éliminer les Atréides. Tout semble alors aller pour le mieux pour Feyd-Rautha : le Baron son oncle n'est plus menacé par son ennemi mortel, il récupère Arrakis afin de réapprovisionner les réserves d'Epice que l'incurie des Atréides avait fait baisser, et lui-même va pouvoir prendre sa succession et va certainement en  prime devenir Empereur. Pas mal pour un orphelin ?
Seulement tout se met à rater à la vitesse grand V. A peine le Duc est-il éliminé sur Arrakis, sa pouffe et son chiard perdus dans le désert, que les rebelles du coin se mettent à intensifier leur guérilla jusqu'à, deux ans lpus tard, faire stopper toute la production d'Epice, fanatisés par un prophète bizarre qu'ils appellent Muad'Dib, ce qui veut dire "la Souris"... l'Empereur décide d'aller remettre de l'ordre dans tout ça et se déplace en personne sur Arrakis, accompagné du Baron, de Feyd-Rautha et de puissants contingents.
Et là, ils se font mettre une pâtée comme jamais auparavant par les redoutables Fremen et, coup de théâtre, apprennent que Muad'Dib n'est autre que Paul Atréides miraculeusement échappé au désert !  Le Baron se fait alors massacrer par la jeune soeur de Paul, l'Empereur pour essayer de sauver son trône ordonne à Feyd-Rautha de le débarrasser de Paul...
"Ouah l'autre eh pourquoi moi d'abord ?
_Ben c'est simple, c'est toi le héros du bouquin nân ?
_Ah ouaih eh ouaih eh, c'est pas con ça, c'est cool ça !"
Mais en fait, Feyd-Rautha se fait latter par Paul qui, usant de lâcheté, lui révèle qu'ils sont cousins afin de le déconcentrer quelques instants et de lui trouer le cerveau, et l'Empereur perd son trône.
C'est pour ça que Dune est un bouquin super. A la fin, c'est le méchant qui gagne.

Mais comment j'ai pu écrire de tels blasphèmes ? :oops:



« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.

Hors ligne Leto

  • Équipe Dune SF
  • Naib
  • *
  • Messages: 2225
    • De Dune A Rakis
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #73 le: juin 27, 2005, 11:43:13 am »
L'idée de le reprendre à l'envers est excellente....Bravo!!
L'espace et le temps sont les modes par lesquels nous pensons et non les conditions dans lesquelles nous vivons
Albert Einstein

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #74 le: juin 27, 2005, 12:04:11 pm »
Bonne idée de changer la perspective, oui! Mais tu aurais pu aller encore plus loin surtout à la fin.
Bien vu en tout cas.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?

Hors ligne Otheym-al'fedaykin

  • Rakinou (5)
  • Naib
  • *****
  • Messages: 2220
  • Le smilblick est long, dur et a un bout rouge...
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #75 le: juin 27, 2005, 01:10:21 pm »
En effet, bravo je suis mort de rire ^^
Je suis gothique
Je suis un rebelle
J'aime les Babybeeeeel !

Yeah !

*Toi aussi deviens un méga-fan des Gothik Anarchyst De Satan et un true black rebel de la life !*
http://lgads.free.fr

On est des gothik, ça n'a pas d'prix, c'est pas à vendre

Hors ligne atr_

  • Rakinou (2)
  • Wali
  • **
  • Messages: 66
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #76 le: juin 27, 2005, 09:57:04 pm »
Fenring, j'ai A-DO-RE ce passage :

Citer
Là, le ténor Idaho se retrouve comme un couillon : "merde j'ai buté ma meuf, heureusement il reste la nièce".


C'est vrais que sur le coup, il a été con, quoi.

Sinon, j'ai bcp aimé tous ce qui a été écrit ici, j'ai bcp rit.

Même si vous êtes tous des blasphémateurs !  :ace_mdr250:
nd there's no way to exchange information, I'll admit, without making judgments.

Hors ligne fenring

  • Insaisissable
  • Rakinou (4)
  • Danseur visage
  • ****
  • Messages: 545
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #77 le: juin 27, 2005, 11:49:35 pm »
arf ;)

Anudar : BRAVO !!! Tu as eu une idée excellente, j'en ai adoré la lecture.
"Le plus grand risque de la vie ? N'en prendre aucun."

Hors ligne Otheym-al'fedaykin

  • Rakinou (5)
  • Naib
  • *****
  • Messages: 2220
  • Le smilblick est long, dur et a un bout rouge...
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #78 le: juin 28, 2005, 12:13:52 am »
d'ailleurs Azr n'est plsu là, quelqu'un a des nouvelles ?
Je suis gothique
Je suis un rebelle
J'aime les Babybeeeeel !

Yeah !

*Toi aussi deviens un méga-fan des Gothik Anarchyst De Satan et un true black rebel de la life !*
http://lgads.free.fr

On est des gothik, ça n'a pas d'prix, c'est pas à vendre

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #79 le: juin 28, 2005, 09:57:56 am »
Otheym! Relis-toi! De qui tu parles dans ton post HS? :lol:
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?

En ligne Anudar

  • Scribe Arkhonte
  • Équipe Dune SF
  • Navigateur
  • *
  • Messages: 1619
    • La Grande Bibliothèque d'Anudar
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #80 le: juin 28, 2005, 10:50:43 am »
Vu que mon discutable résumé a plu... Je peux essayer de l'améliorer ou bien m'attaquer au "Messie de Dune", c'est à vous de choisir !

J'ai de bonnes idées pour "retourner" l'EDDD mais je ne suis pas sûr qu'elles plairaient à tout le monde ici :D !



« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.

Hors ligne Otheym-al'fedaykin

  • Rakinou (5)
  • Naib
  • *****
  • Messages: 2220
  • Le smilblick est long, dur et a un bout rouge...
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #81 le: juin 28, 2005, 12:41:07 pm »
Pardon je parlais de AL ARZ.. on  le voit plus (sisi celui qui parlait de lombric péteurs !)
Je suis gothique
Je suis un rebelle
J'aime les Babybeeeeel !

Yeah !

*Toi aussi deviens un méga-fan des Gothik Anarchyst De Satan et un true black rebel de la life !*
http://lgads.free.fr

On est des gothik, ça n'a pas d'prix, c'est pas à vendre

Hors ligne Burzmali

  • Rakinou (3)
  • Docteur Suk
  • ***
  • Messages: 102
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #82 le: février 24, 2006, 09:50:39 am »
Bon alors c'est l'histoire d'une famille balaise qui va diriger tout l'univer en faisant main basse sur un gros trafic de drogue.
Le père Leto il est sympa, c'est un bon paternel, il aime son peuple, sa femme et son fiston. Le problème c'est que comme beaucoup de héros il se fait butter par les méchants. Le fiston parvient à s'échapper avec sa mère. Les méchants ne sont pas contents alors ils font des massacres. Mais le fils et la mère ils rencontrent les résistants qui les prennent pour des dieux.
Le fils il peut lire l'avenir mais il n'utilise pas son super pouvoir parce qu'il ne veut pas être un dieu. Mais pas de chance il devient empereur de tout l'univer et profete du dieu qu'il ne voulait pas être. Il maîtrise pas trop la situation alors il s'en va.
Avant de partir il a eu un fils avec une jolie résistante. Et son fils il devient empereur du monde pendant des milliers d'années, tout ça pour que les gens arrêtent de faire la guerre et qu'ils s'en aillent partout dans l'univer.
Bon un jour il finit quand même par se faire butter par un zombi et une autre jolie résistante. Après ça il y a des méchantes sylvidres et des méchants barbapapas qui viennent embêter les gentilles sorcières...
Il faut casser l'appareil photo d'Icarus!!!

Hors ligne Icarus

  • Fremen
  • Messages: 1041
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #83 le: février 24, 2006, 10:13:54 am »
Ah ouais, c'est pas mal Burz, le début me plait bien :D Mais la fin est un peu bâclée...

Pourrais-tu mettre une ou deux ligne de plus sur les derniers volumes ?
En tout cas, le ton me plait.
C'est lorsque nous croyons savoir quelque chose qu'il faut justement réfléchir un peu plus profondément.

:userbar-dar:

Hors ligne MacBrides

  • Rakinou (5)
  • Duc
  • *****
  • Messages: 675
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #84 le: février 24, 2006, 10:03:26 pm »
Même impression qu'Icarus. Dommage que tu passes aussi vite sur la période Leto II. Une phrase à peine  :-(
J'aime bien le ton. Et aussi la comparaison épice:drogue. Un univers de camés. Tous accros à l'épice, les plus grandes puissances.
Donc l'idée est bonne et me plait bien, mais la fin est à revoir  :wink:
J'ai un bon fond. Mais il est vraiment au fond.

Hors ligne DematBreizh

  • Ramasseur de Rosée
  • Messages: 18
  • dans le désert, la cuillère n'existe pas.
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #85 le: juin 09, 2006, 02:58:20 pm »
DUNE, un film X pour les +18

C'est l'histoire de Popol, que sa mère et une vieille espionnent pendant qu'il se tripote le soir. "il est un peu petit pour son âge? -oh, celle de son père aussi, c'est de famille"
De l'autre côté, nous avons cet homosexuel pédophile de baron, qui rève d'***** son neveu. En attendant, il se défoule sur ses esclaves.
Au milieu, L'empereur et ses multiples filles. Il a tué son père et n'arrête pas de forniquer (pour avoir un fils, dit-il).
Seulement, ce playboy de duc a eu pour mission de s'occuper de DUNE, un désert où les fêtes populaires sont toujours des orgies de drogue et de sexe.

Arrivés sur la planète, Popol est exité par les indigènes aux yeux bleus. Pendant que ses parents font des cabrioles pour la dernière fois, il fantasme sur une fille qu'il n'a jamais vu, et batifolle avec la fille de l'empereur au beau milieu d'un repas.
Une fois la famille trahie par le medecin pédofile, le baron envoie le fils aux désert, en regrettant son petit c**. De son coté, le mentat a envie de troncher la duchesse, mais le baron refuse.
Puis c'est au tour des bourreaux de vouloir la violer, mais le fils dit non et ils s'enfuient...
Pendant que le na-baron s'envoie toutes les esclaves de son oncle, popol et sa maman trouvent les junkies. Contre quelques litres d'eau, ils sont recueillis. popol tue un fremen, et la femme de se dernier devient soumise à tous ses désirs perverts.
Cela ne dure pas longtemps, car popol voit la fille de ses rêves et en profite pendant qu'elle est droguée. Jessica se rend compte que la capote était percée, et elle donne les souvenirs de toutes les partouzes de toutes les femmes avant elle à sa fille.
Au final, popol veut venger son père, et son fils, et le saint esprit (pendant qu'il y est). "Il chevauche comme une bête", diront les légendes, et la famille royale l'a bien profond.
Combat final: popol est sourd aux menaces de viol de son adversaire, et le tue en lui révélant que sa mère est enfantée par l'homosexuel pédofile (vous me suivez toujours?).
Au final, popol a bien grandi, il peut se payer la souillon ET la princesse.

franchement ya pas à dire, c'est n'importe quoi les scénar de film X

Hors ligne Otheym-al'fedaykin

  • Rakinou (5)
  • Naib
  • *****
  • Messages: 2220
  • Le smilblick est long, dur et a un bout rouge...
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #86 le: juin 09, 2006, 04:00:16 pm »
Moui pas mal le mélange film-série-bouquins... On dirait du Al Arz :D
Je suis gothique
Je suis un rebelle
J'aime les Babybeeeeel !

Yeah !

*Toi aussi deviens un méga-fan des Gothik Anarchyst De Satan et un true black rebel de la life !*
http://lgads.free.fr

On est des gothik, ça n'a pas d'prix, c'est pas à vendre

Hors ligne Jon Targaryen

  • Ramasseur de Rosée
  • Messages: 23
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #87 le: mai 04, 2007, 03:32:00 pm »
excellent ce topic, j'essayerais de me mettre à votre niveau ... mais bon je commence avec un gros handicap, je suis plutot versés dans la poésie ...
'ai un bandeau ridicule en signature et j'assume!

hehe

Hors ligne Filo

  • veteran
  • Rakinou (5)
  • Lisan Al-Gaib
  • *****
  • Messages: 2572
  • ...Free Inner Look-Out ©...
    • Filosphere
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #88 le: mai 04, 2007, 09:16:25 pm »
Mais pas de problème
Cher Jon Targaryen
Qu'à cela ne tienne
Fais-le en poème!

Et si par hasard
La critique est dure,
Si tes mots sont purs
Ils seront de l'art!
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité?

Hors ligne odrade

  • Rakinou (2)
  • Marquis
  • **
  • Messages: 76
Votre résumé décalé de Dune
« Réponse #89 le: mai 05, 2007, 05:42:48 pm »
je change de registre, et abandonne les poèmes, vers et proses, pour un petit exercice absurde de détournement de l'empereur dieu.. ca vaut ce que ca vaut, surement pas grand chose.. mais je me serais bien amusé ;)

L'empereur dieu était un homme. Enfin, il avait été un homme. Maintenant, il subissait au quotidien les transformations imposées par la présence du vers, qui le modelait peu a peu a son image. Il n'était plus un homme, mais en gardait les souvenirs, de générations en générations, de peuple en peuple, d'une destinée à l'autre... Il connaissait toutes les douleurs, toutes les joies.. mais les ressentait il vraiment? Est ce qu'il vibrait à la naissance lointaine d'un enfant dans la pampa, est ce qu'il pleurait lorsque lui revenait en mémoire la souffrance de la perte d'un être cher? C'était la les questions que se posaient son fidèle majordome, Monéo, alors qu'il attendait patiemment les ordres de son souverain. Il sourit. Il n'aurait aucune réponse à ces questions, mais il était sur d'une chose. L'empereur Dieu s'ennuyait. Ferme. Comme un enfant à court de jeu, comme une jeune femme déprimée, il s'ennuyait. Il ne pouvait même pas compenser cet ennui par une overdose de chocolat, denrée précieuse, ou en allant faire un 400 mètres dans la forêt. C'est qu'il avait des responsabilités ! Et celles ci impliquait de lui un profond ennui, que rien ne pouvait abréger.
Monéo aurait désiré que cela cesse, il en avait plus qu'assez de subir les discussions a l'infini sur le sentier d'or ou d'autres abstractions de l'homme ver.  Il désirait l'amuser, le voir rire, spontanément, comme un humain aux joies simples. Mais voilà, il n'était pas humain. Et rien n'était simple avec l'empereur- Dieu.
Aux grands maux, les grands remèdes, se dit alors monéo.
Mon seigneur désire t'il quelque chose? Osa t'il demander
« rien, je ne veux rien. Je m'ennuie, laisse moi m'ennuyer en silence »
il se renferma dans sa muraille de silence obstinée.
« mais il y a bien quelque chose qui vous ferez plaisir? Des danses orientales? Une parade des truitesses? Quelque chose? »
« des danses orientales? Tu tiens donc tellement a me rappeller tout ce que j'ai perdu de mon humanité? Je les connais par coeur, les danses de tout les mondes et de tout les temps. Laisse moi seul »
Monéo se résigna. Il partir, bien décider a trouver quelque chose afin d'amuser son seigneur.
Le lendemain, alors que leto rejoignait la salle souterraine dans laquelle il s'enfermait durant de nombreuses heures, il eut la surprise d'y trouver Monéo. Il se tenait au milieu de la salle, couverte pr l'occasion de sable léger et de gravillons. A coté de lui, était posé un sac pleins de boules rondes.
« Qu 'est ce donc que ce cirque monéo? »
« j'ai trouvé un jeu qui devrait vous changer les idées »
léto réfléchissait. Puis, soudain, il s'exclama, d'une voix tonitruante: « tu ne comptes quand même pas faire une partie de pétanque, monéo?
« ben si, en fait. J'ai trouvé dans les registres ce jeu lointain, j'ai pensé que cela vous divertirait »
Léto se renfrogna. Il marmonnait doucement, en s'approchant « non mais quel abruti, il a de ces idées ! »
« bon, je présume que vous vous souvenez des règles du jeu? »
« oui, oui, ca va, il me suffit d'évoquer le mot « pétanque » pour avoir à mon esprit des parties, des concours, sous le soleil d'une planète que tu ne connais pas, avec ces jolis insectes qui faisait vibrer leurs ailes au rythme des conversations... »
« très bien, je lance le cochonnet alors »
Une fois cela fait, Monéo lanca maladroitement la boule en fer, qui atterrit bien loin de la petite balle servant de référence. «  a vous, mon seigneur »
Léto s'empara d'une boule, dépitée, visa le cochonnet, et lanca la boule de pétanque. Celle ci partit à une vitesse phénoménale, et atterrit malencontreusement dans la tête d'une des truitesses, qui s'effondra, morte sur le coup.
Monéo, restait figé, attéré par les conséquences de son jeu, qui était anodin selon sa première analyse.
« tu vois, je m'ennuie de nouveau. Et j'ai perdu une truitesse par ta faute »
le grands corps vermiforme, fit demi tour et s'en alla, laissant monéo a son désespoir.
Le lendemain, monéo se présenta a l'empereur dieu, suivi d'une horde de serviteurs munis d'encensoir, qui diffusait une fumée violette.
« Qu'est ce donc encore, monéo? »
« Ceci est tiré de champignons réputée pour avoir des vertus.. de toutes sortes.  Ils rendent les gens joyeux quand ils en absorbent, ou quand on respire leur fumée. »
« tu crois honnètement que ce produit aura un quelconque effet sur moi? »
« que vous coute t'il d'essayer? »
« rien », répondit léto d'une voix désabusé, « rien »
Ainsi, l'empereur dieu fut immergé pendant des heures dans la jolie fumée violette.
Trois heures plus tard. Et voilà notre pauvre monéo, a coté de l'empereur dieu, pris d'une prolixe envie de  parler depuis ce qu'il lui semblait une éternité. Mais il n'était pas heureux, non, il ne riait pas non plus, il ne gambadait pas à grandes impulsions de chenille dans la salle.. non, il était amer. Et ca c'était pire que tout.
«  tu vois monéo, je ne suis qu'un déchet de l'humanité qui connaitra un jour son heure et son jugement, d'avoir osé accomplir l'impensable! L'impensable, te dis je, ce que même mon père  a refusé.. je  pourrirais, je dégénèrerais bien avant de connaître enfin la grande délivrance, et tout cela pourquoi? Pour remettre les imbéciles que vous êtes dans la bonne direction, bande de vermines affamées de pouvoir et de... »
monéo n'en pouvait plus, il finissait par regretter amèrement son idée d'esssayer d'amuser l'empereur dieu. La tache était impossible. Il était définitivement, mortellement irrécupérable. Ennuyeux. Arrogant. Et par dessus tout, désabusé. Il finissait même par rendre le joyeux monéo aussi triste que le dernier des sans abris.
Néanmoins, notre courageux majordome repris du poil de la bête. Il laissa l'empereur avec ces truitesses ( qu'elles éprouvent donc leur foi aprés des heures de discussions bonne pour les cimetières!) et s'en alla en quète d'une autre idée.
Le lendemain, l'empereur dieu put voir arriver un monéo tout souriant.
«  Que me prépares tu encore? »
« un feu de la saint jean, mon seigneur »
« mais encore »
« ben en fait, je vais organiser un grand feu, et convoquer les jeunes gens de la cour.. »
« oui merci monéo, je sais ce qu'est un feu de la saint jean, une fête très ancienne ou les jeunes couples venaient sauter par dessus un brasier époustoustouflant, convaincu de leur amour... »
« oui bref je pense que cela serait amusant »
« si tu veux, monéo, si tu veux »
Fut donc convoqué les jeunes courtisans. Ils arrivèrent majestueusement habillée, avec de longues robes en dentelles et des capes à la soie fine.. et très inflammable. Monéo réalisa à cet instant qu'il aurait peut être du les avertir des règles du jeu. Il blanchit. L'empereur dieu eut un sourire sardonique:
« je pense qu'effectivement cela pourrait être amusant »
le feu fut allumé, les jeunes gens le regardaient avec étonnement. Monéo s'approcha et leur expliqua alors les règles du jeu. Les visages se décomposaient au fur et a mesure de l'exposé, mais aucun ne voulut se dérober de peur de subir la colère du dieu vers.
La première jeune femme s'avanca. Elle transpirait à l'approche du feu, vétue de ces plus beaux atours, qu'elle maudissait en cet instant. Elle prit son élan, s'emméla malencontreusement dans son jupon au moment de franchir le feu et tomba juste devant, la main dans les flammes. Elle la ressortit vivement, à grands cris de femmes effrayés qui n'avait jamais senti sur ces mains la chaleur du feu.
L'empereur dieu partit d'un grand éclat de rire, en énoncant: « allez au suivant, qu'on s'amuse enfin! »
au Bout de la troisième brulure légère, d'une plus grave, de multiples jupons et tissus précieux partis en fumée, Monéo décida que cela suffisait. Il fit interrompre le feu cauchermardesque.
« Monéo, quel dommage je trouvais cela divertissant! »
monéo partit en ronchonnant. « divertissant! Mais il est cinglé, il est vraiment pas bien, il va me faire devenir chèvre, complètement, je ne tiendrais pas longtemps comme cela, c'est pas possible.. »
La nuit de Monéo fut affreuse. Il tourna, retourna dans son lit, partagé entre la volonté de réussir ce défi et l'envie de sauter de la fenêtre.. qui le demangeait beaucoup en fait. Puis il se posa une question: pourquoi ca serait a lui de sauter, d'abord? Tout cela en essayant de divertir « mon seigneur »!
aux grands maux, les grands remèdes. Je suis sure que la prochaine sera une réelle surprise !

Le lendemain, Léto se rendit comme a son habitude à la salle souterraine. Il prit son ascenseur ixien, tout en ronchonnant sur cette nouvelle et insipide journée qui commencait. Lorsque la porte s'ouvrit, une trombe d'eau surgit dans l'ascenseur, venu d'on ne sait ou, et aspergea l'empereur Dieu. Avant de connâitre son dernier soupir, il apercut monéo, sur un matelas gonflable au milieu de l'étendue mouvante, qui lui criait: «  surprise ! »
Puis il mourut. Il se désintégra, mais monéo eut le temps d'apercevoir sur son visage encore humain un sourire épanoui.
« mission accompli », se dit il avec grande joie.
La difficulté de la conscience est qu?elle est indicible, les mots sont limités par un cadre rigide et étroit alors qu?elle effleure l?infini de l?imagination.»