Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10
11
Frank Herbert, sa vie et ses autres oeuvres / Re : Et l'Homme créa Dieu
« Dernier message par Le Condor le février 22, 2019, 10:41:11 pm »
En bon charognard, je me fais un plaisir de déterrer ce vieux sujet pour en racler les morceaux qui s'accrochent encore aux os.

D'abord pour signaler que la page wikipedia du Cycle de Dune indique que ce roman (Et l'homme créa un dieu) en fait partie. Il me semble qu'on est d'accord ici pour dire que non.
Y a-t-il des wikipediens parmi nous ? Qui connaitraient les arcanes de cette Grande Bibliothèque et pourraient faire une modification appropriée de l'article ?
Au passage la page wikipedia du roman est beaucoup plus claire : non, il ne fait pas partie du cycle (mais il serait un "trait d'union" entre le cycle de Dune et celui des Saboteurs... je trouve l'idée intrigante).

Ensuite, histoire de contribuer autrement que de façon administrative au sujet : j'ai eu deux occasions de faire un commentaire du roman sur le forum Jeunes Écrivains, plateforme d'écriture et de littérature, où j'avais tenté (de façon très éphémère) d'animer un fil de discussion sur Frank Herbert.

Citer
Donc causons un peu de Et l'homme créa un dieu, roman de Franck Herbert. Le titre original est "The Godmakers". Je trouve que le titre français a plus de classe. Ce roman est parfois appelé "Prélude à Dune", ce qui est une belle connerie, pour plusieurs raison :
- Il a été écrit 8 ans après Dune (raison bidon, mais quand même) ;
- Il ne reprend aucun élément de l'univers fictif Dune ;
- Si certains thèmes semblent se proches de ceux de Dune, ce n'est qu'une illusion. Leur traitement est fondamentalement différent.

Les thèmes d'ailleurs : sans trop prendre de risque, on dira que le thème principal est la divinité. Pourtant, mis à part quelques références fugaces, ce thème n'apparait pas avant la moitié du roman. Les premiers chapitres sont tout entier consacré à la question de la paix, et à son corolaire, la peur. L'Empire galactique est en effet traumatisé par plusieurs graves conflits qui l'ont laissé au bord de la destruction. Le personnage principal est employé par une agence de l'Empire, son rôle est de reprendre contact avec des mondes oubliés et d'en contrôler la propension à la guerre. Ce personnage est donc l'antithèse de Paul Atréïdes, ce nobliau capricieux assoiffé de revanche, de pouvoir et de sang.
Quelques idées sur le pouvoir sont également avancées au cours du roman, bien qu'elles ne soient pas l'essentiel : on arrive rapidement au thème principal qui est la divinité et les miracles. Franck Herbert aborde ce thème de la façon opposée à Dune : le dieu n'est plus celui qui est considéré comme tel par le peuple, il est celui qui peut s'affranchir des règles physiques qui gouvernent l'univers. Le dieu est le résultat d'un évènement cosmogonique sur lequel les hommes peuvent avoir une influence (d'ou le titre). Mais pourquoi créer un dieu ? Quels sont les dangers d'une telle création ? Et quelle malédiction pourra peser sur celui qui sera élevé à la divinité ?
Finalement, ce texte est beaucoup plus mystique que Dune. La religion n'est plus centrée sur les fidèles mais sur la divinité. Franck Herbert se permet quelques digressions obscures sur le temps et l'espace, et ce genre de chose. Il révèle surtout un grand talent pour construire son récit de façon méthodique : pour qui veut bien ouvrir l'oeil, le plan entier du roman est présenté dès les premières pages, et de nombreux éléments "cachés" dans les épigraphes viennent enrichir cet univers complexe. Il montre son talent pour représenter les choses de façon subtile, presque cachées, mais également pour peindre une psychologie, un univers, une histoire en quelques coups de pinceaux.

J'ai lu ce livre 3 ou 4 fois. La dernière fois, je l'ai terminé il y a quelques jours. J'ai été encore plus retourné que les 3 fois précédentes, et j'ai eu la furieuse envie de relire l'ensemble du roman, mais à l'envers, afin de suivre le raisonnement indépendamment des éléments de l'histoire. Je pense que c'est une bien meilleure "première approche" de l'écriture de Franck Herbert, à la fois plus simple et plus synthétique que Dune, tout en étant plus riche dans son propos, dans ses ouvertures.


12
Dune dans les Films, Jeux et autres... / Re : JEU DE ROLE DUNE - SYSTEME DE PORTEFEUILLE DE FORCES
« Dernier message par ionah le février 22, 2019, 10:24:01 pm »
Il a un nom ce jeu/concept ?
13
la Foire aux Gholas / Re : Bonjour à tous !
« Dernier message par ionah le février 22, 2019, 10:19:29 pm »
Bonjour et bienvenue, Patrice
Que tes eaux se mêlent aux nôtres.

Ton expérience de Dune au travers du prisme du JDR est intéressante, découvrir comment ta lecture de Dune croisée à ton hobby ont pu mener au développement d'un tel concept sera certainement passionnant. En parcourant ce forum tu verras que plusieurs Raisons apprécient les JDR.

Au plaisir de te lire.
14
la Foire aux Gholas / Bonjour à tous !
« Dernier message par BlackGenet le février 22, 2019, 09:50:36 pm »
Bonjour à tous !

Je m'appelle Patrice, je suis français, j'ai 50 ans, je suis passionné par Dune depuis que j'ai découvert le cycle de Frank Herbert à l'âge de 10 ans, et je suis un joueur de jeux de rôles depuis l'âge de 13 ans, et je n'ai jamais lâché.

Joueur pendant des décennies, j'ai, depuis quelques années, évolué en tant que maître de jeu ( de rôles ) et, il y a trois ans, j'ai voulu adapter Dune en jeu de rôle ; ce que j'ai fait à ma façon, puis testé avec six joueurs, lors d'une looongue partie mouvementée et palpitante, qui m'a convaincu du bien-fondé de mon approche par portefeuille de Forces ( davantage que par personnages-joueur ). J'ai commencé à présenter cela dans la section Jeux de ce forum, pour les personnes intéressées.

A mon sens, Dune est un cycle de POLITIQUE-fiction, une oeuvre éminemment philosophique qui est TOUJOURS d'actualité et encore terriblement pertinente de nos jours.

J'espère découvrir d'autres passionnés de cet univers, ici, et participer à des discussions, voire à des débats constructifs et ouverts autour de Dune.

Ma citation préférée vient de " L'Empereur-Dieu de Dune " :

" Les trois bases d'un accord sont l'intention, l'information, et l'incertitude.
L'intention réunit les participants.
L'information délimite le débat.
L'incertitude crée les questions.
[..]
La précision et l'honnêteté n'ont pas grand-chose à voir avec la question... "

Rien que dans le domaine de la politique, cette formule est à la fois terriblement juste, et pourtant FAUSSE, et merveilleusement INSULTANTE.
15
Dune dans les Films, Jeux et autres... / JEU DE ROLE DUNE - SYSTEME DE PORTEFEUILLE DE FORCES
« Dernier message par BlackGenet le février 22, 2019, 08:42:14 pm »
Bonjour à tous.
Nouveau ici, je tiens à présenter un système de jeu de rôle que j'ai inventé et fait tourner avec succès pour Dune.

Pour l'instant, juste les grandes lignes : on ne dirige pas un ou des personnages, mais des Forces, assemblées en portefeuille, CE QUI N'EMPÊCHE PAS d'avoir quelques individus clés, joués, dans certaines circonstances, comme des PJ classiques de JdR.

Le principe est celui d'un portefeuille de Forces par joueur :
. Chaque joueur a 10 ( DIX ) points à utiliser pour créer son portefeuille de Forces
. Les Forces sont séparées en mineures, moyennes et majeures
. Une Force mineure complète vaut 4 ( QUATRE ) points
. Une Force moyenne complète vaut 8 ( HUIT ) points
. Une Force majeure complète vaut 16 ( SEIZE ) points
. Même posséder une Force "complète" ne signifie PAS que le joueur la contrôle réellement TOTALEMENT NI qu'il connaît dès le début TOUS les plans et secrets de cette Force, LOIN de là : cela FAIT PARTIE du JdR Dune que j'ai créé de faire des recherches sur ses PROPRES Forces, au fil des sessions !
. Il est clair que les joueurs doivent s'allier dès le départ pour tenter de prendre le contrôle d'une Force majeure
. Les Forces sont très variées, dans l'univers de Dune :
  . Forces majeures : Guilde Spatiale, Maison Corrino, CHOM
  . Forces moyennes : Sardaukar, Grandes Maisons, Bene Gesserit, Bene Tleilax, Ix, etc.
  . Forces mineures : Maisons mineures, Mentats, Docteurs Suk, Messagers, etc.
. La différence est AUSSI financière, dans le jeu : Les Forces majeures jouent avec des MILLIARDS, alors que les autres Forces manoeuvrent des millions.
. Certaines Forces sont tout à fait officielles, d'autres sont simplement connues ( sans plus, ex. : Explorateurs, Contrebandiers, Pirates ), d'autres sont carrément secrètes
. Le tour de jeu est généralement l'année galactique standard, mais dépend en fait des événements

Le principe est de montrer à quel point l'univers de Dune est POLITIQUE, avec des jeux d'alliance, de secrets, de trahisons, de plans dans les plans, etc. et que les joueurs posent BEAUCOUP PLUS d'importance aux FORCES qu'ils manipulent qu'à d'éventuels personnages joueur ( toujours possibles et utiles, mais AUTREMENT ).

Si des personnes sont intéressées, ici, je décrirai davantage ce système de jeu, qui a tourné magnifiquement, avec mes 6 joueurs, pendant des semaines de jeu.
16
la Foire aux Gholas / Re : Re : Retour du fils prodigue
« Dernier message par Le Condor le février 22, 2019, 07:22:44 pm »
Ah ben tu nous diras ton @pseudo sur Twitter et tu pourras aller suivre celui de @DuneSF ☺️

Je m'occuperai de regrouper tes ID de forum sous celle de "le Condor" quand je rentre de vacances. (Les règles de la maison ne tolèrent pas les comptes multi 😬)

Pour les échanges sur le Villeneuve's Dune, ne pas hésiter à ouvrir de nouveaux fils de discussions.

Normalement il y a juste besoin de supprimer le compte "Raspa" avec lequel j'ai ouvert cette conversation, je n'ai que le compte "Fatman" autrement (dont le pseudo est "Le Condor"... étrange d'avoir un pseudo différent de l'ID du compte).

Sur twitter : Raspademi, mais je tweet peu, et rarement SF (plutôt politique)... mais j'ai trouvé DuneSF !
17
la Foire aux Gholas / Re : Retour du fils prodigue
« Dernier message par Anudar le février 19, 2019, 09:25:51 am »
Ah, je me souvenais du pseudo Fatman mais pas de la transition vers Le Condor. Et pourtant, cet avatar m'est très familier :) Bref, à nouveau, re-bienvenue ici ! Visite, agis à ta guise : même si le gros de notre activité se fait sur les réseaux sociaux, le forum reste ouvert et accueillant pour les personnes qui veulent parler de Dune entre hardcore fans - ce dont tu fais déjà partie ;)
18
la Foire aux Gholas / Re : Retour du fils prodigue
« Dernier message par ionah le février 19, 2019, 05:13:06 am »
Ah ben tu nous diras ton @pseudo sur Twitter et tu pourras aller suivre celui de @DuneSF ☺️

Je m'occuperai de regrouper tes ID de forum sous celle de "le Condor" quand je rentre de vacances. (Les règles de la maison ne tolèrent pas les comptes multi 😬)

Pour les échanges sur le Villeneuve's Dune, ne pas hésiter à ouvrir de nouveaux fils de discussions.
19
la Foire aux Gholas / Re : Décès de Askaris de son vrai prénom Joseph.
« Dernier message par Le Condor le février 19, 2019, 12:39:25 am »
J'apprends le décès d'Askaris, des mois plus tard. Ca fiche un coup.
Je me souviens de quelqu'un d'une profonde érudition, d'une certaine intransigeance intellectuelle aussi, qui n'allait pas sans quelques remous. Les nombreux débats de haut vol qu'il a eu ici étaient autant d'occasion d'en apprendre plus ou de voir les choses différemment. Et il n'était pas avare de ses ressources et de ses recherches. Sans doute la personne qui m'a le plus aidé à percer la complexité de Dune à travers le papier.
20
la Foire aux Gholas / Re : Retour du fils prodigue
« Dernier message par Le Condor le février 19, 2019, 12:18:53 am »
Magie des internets, il suffisait que j'y pense environ 5 minutes pour retrouver mon identifiant / mot de passe des temps anciens.

Car oui, C'ETAIT MOI qui me cachait derrière les traits innocents et nonchalants de Raspa-Fatman.

Bref.

En effet c'est sur Twitter que la piqure s'est faite sentir. D'abord en tombant sur les comptes d'Anudar et de Ionah (des pseudos comme ça, ça se reconnaît de loin) et ensuite en tombant sur un débat initié par le Fossoyeur de films au sujet du prochain film Dune. Parait que Jason Momoa jouera Duncan  :eeek2:

Un livre inspiré de Dune ? Ca m'intéresse. En ce moment la SF que je lis en est plutôt éloignée.
Pages: 1 [2] 3 4 5 6 7 8 9 10